Le mois dernier, le site VG247 publiait une preview d’Uncharted 4 où ils qualifient le jeu de trop familier. Manque de bol, il s’agissait en fait du remaster d’Uncharted 2 et non d’Uncharted 4. Comme quoi, la presse pro n’a plus rien à envier aux amateurs.

La bourde est tellement énorme qu’on pourrait penser que cette histoire provient du cerveau machiavélique de l’un des rédacteurs du Gorafi. Le mois dernier, le site VG247, qui est loin d’être un petit poucet, publiait une preview d’Uncharted 4 après avoir pu l’essayer au Tokyo Game Show. Sauf que le journaliste à l’origine de la preview n’a pas joué à Uncharted 4, mais à une démo d’Uncharted 2 provenant de la Uncharted Collection récemment sortie sur PS4. Une belle bourde qui ne l’a pas empêché de pondre un papier long comme le bras où il qualifie Uncharted 4 : A Thief’s End de trop familier et pas assez époustouflant technologiquement parlant….Tu m’étonnes Einstein. Face à cette incroyable déconvenue, VG247 a retiré la preview de son site et s’est fendu d’une lettre d’excuses auprès de Sony et Naughty Dog. Ou comment transformer une bourde ridicule en une situation pathétique qui décrédibilise toute la rédaction d’un site.

On ne se foutrait pas un peu de notre gueule ?

Ils sont bien gentils chez VG247 de s’excuser publiquement auprès de leurs lecteurs, mais cette erreur révèle un problème assez colossal à mes yeux. Comment faire confiance à des journalistes qui peuvent faire preuve d’autant d’incompétence ? Car s’ils ont rapidement retiré la preview de leur site, il est toujours possible de la lire à cette adresse pour ceux qui n’ont pas peur de l’anglais. Le mec joue donc à une démo d’Uncharted 2, qui plus est assez courte, et il est quand même capable de pondre des milliers de signes sur Uncharted 4. Preuve comme quoi ces bonimenteurs sont capables de nous vendre du foin avec du vent. Et l’article est tellement ubuesque que j’en ai du mal à identifier ce qui me choque le plus. Le fait que le journaliste se prétende comme un vétéran de la saga alors qu’il est incapable de reconnaitre un passage d’Uncharted 2 ou qu’il ose dire que le jeu (qui est donc en réalité Uncharted 2) pourrait être la plus belle chose qui soit arrivée dans l’histoire du jeu vidéo tout en affirmant plus loin qu’il n’est pas aussi bluffant que l’ont pu être les trois premiers épisodes sur PS3. Autant c’est terriblement flatteur pour la compilation Uncharted, qui au passage est vraiment excellente, autant c’est complètement à côté de la plaque en plus d’être totalement faux. Mais le pire, et surtout le plus beau, c’est que le journaliste termine sa preview en disant qu’il venait tout juste de recevoir la Nathan Drake Collection et qu’il se demandait s’il avait vraiment envie d’y jouer. Eh bien il aurait peut-être dû ! Ça lui aurait évité de passer pour un con en plus de cracher sur une profession qui, bon an mal an, part tristement en couille.

Uncharted 4
Qu’ils sont cons…..

Le journalisme JV est-il mort ?

On critique souvent les blogueurs. Et à juste titre puisque certains se laissent souvent aller à la complaisance et aux critiques en bois pour s’assurer la réception régulière de jeux, kits presse et parfois même de consoles. Je ne souhaite pas spécialement jouer au chevalier blanc en disant ça, mais c’est quelque chose que tout le monde sait et que tout le monde ignore à la fois. Bien évidemment, ils ne sont pas tous comme ça et ceux qui me connaissent bien savent que je n’ai jamais caché le fond de ma pensée sur ce sujet. Tout ça pour dire qu’avec cette preview d’Uncharted 4, le journaliste de VG247 a prouvé qu’il ne valait pas mieux que ces pancartes publicitaires ambulantes tant il était capable de véhiculer de la merde avec du néant. Le spectre du Doritosgate ne m’a jamais paru aussi fort et je me demande sincèrement comment on peut continuer à faire confiance à ce genre de « journalistes ». Comment leur faire confiance le jour où ils diront qu’Halo 5 est le meilleur épisode de la saga ou que le gameplay du prochain Fallout n’a jamais été si profond sans se demander s’ils ont réellement joué au jeu ? Il y a de quoi se poser la question. Il y a sincèrement de quoi se demander si la préoccupation première d’un journaliste JV est maintenant de générer du trafic au lieu d’informer. Et là, rien qu’en me posant la question, je me trouve bête et naïf. De nos jours, le cynisme est devenue une qualité. Si vous souhaitez de l’information de qualité, choisissez là bien, qu’importe si elle n’est pas gratuite. Ou alors, ne faites confiance qu’à votre propre jugement. Là au moins, vous ne risquez pas de vous faire entuber.

Facebook Comments

5 Commentaires

  1. Excellent papelard. Je publie sur mon blog en chronique 😉 Félicitation !

    Personnellement, sur mon blog, je reçois très peu de jeu, donc il y a peu de jeu avec des notes négatives, et au final, n’ayant pas ouvert mon blog pour ça bah… Voila.

    Mes partenaires sont plutôt des vendeurs d’accessoires et de jeux vidéo, du coup, je peux très bien descendre un jeu sans être pénalisé !

    Mais bon, je ne me prends pas trop au sérieux, je donne juste mon ressenti sur un jeu (ça ne m’empêche pas de poster des communiqués de presse quand ils sont intéressant) 🙂

    • C’est sur que c’est toujours plus sympa de parler des jeux qu’on apprécie plutôt des autres. Et comme je le dis dans l’article, la complaisance n’est heureusement pas une généralité

  2. Salut Marko,

    J’ai trouver ton article intéressant comme ton blog que je suis depuis très récemment.

    Tout d’abord je me suis référer à l’article du journaliste de VG247 via ton lien et ce qui me choque très rapidement c’est de savoir dans quelles conditions a t-il jouer à cette démo?!
    N’y avait t’il pas sur le stand une affiche “uncharted trilogy”. Car il décrit vraiment son expérience de jeu comme un “novice” de la série uncharted. Et même si je peux comprendre qu’on n’y ait jamais jouer pourquoi se prétendre fan de la série.

    Je pense tout simplement comme tu l’as évoqué qu’aujourd’hui il faut se référer soit à une presse papier payante et de qualité (je pense notamment à jvlemag) soit à un nombre restreint de blog trier sur le volet.

    Et un autre problème se pose dès lors: comment supporter ces nouveaux “indépendants” de la presse en sachant que la plus grosse partie des joueurs de dirigent vers des sites “grands publics” où on peut lire toujours les mêmes avis , certainement acheter par les grosses boîtes du jeu vidéo actuel.

    Un certain nombre de questions restent à se poser quand à ce sujet!!

    CW

    • j’imagine qu’il y avait des indications claires de la part de Sony. Surtout que lebut premier est quand même de faire vendre leurs jeux. Pour le reste, le mec n’est pas un novice, il se prétend même comme un vétéran

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom