Il y a deux semaines environ, PlayStation m’a envoyé le press kit de Days Gone. De quoi vous en faire un petit unboxing maison, mais surtout de me permettre de découvrir le jeu alors qu’il ne m’avait jamais vraiment intéressé.

Je n’ai pas la chance de recevoir beaucoup de press kit à la maison, mais quand c’est le cas, je ne boude pas mon plaisir. Ce sont généralement de beaux objets et je leur trouve toujours une petite place dans ma collection au lieu de les convertir en euros sur Ebay. Mais passons, là n’est pas la question et voyons plutôt ce que contient celui de Days Gone qui, à défaut d’être imposant ou très riche en contenu, est plutôt originale.

unboxing press kit de days gone

Contenu du Press Kit de Days Gone

Si j’en crois le chiffre qui est inscrit sur le fourreau en carton qui enveloppe le press kit, je possède le numéro 654 sur 1900. Ça ne va pas changer ma vie, mais c’est toujours agréable de voir ce genre de petit détail sur un objet qui reste au final plutôt rare et que les gros collectionneurs aiment toujours posséder. Comme je vous le disais plus haut, le press Kit de Days Gone est assez original car au lieu d’être contenu dans une boite ou un livret, il est délicatement enveloppé dans un bandana plutôt classe.

Caché à l’intérieur, on trouve un dossier de presse avec une couverture en simili cuire flanquée du logo du Mongreal MC Farewell Original, le club du personnage principal du jeu : Deacon. Et détail amusant, les pages du livret sont reliées à l’aide de deux boulons. J’adore le style et ça me fait penser qu’il faudrait que je laisse sa chance à la série Mayans MC et que j’aille plus loin que les deux premiers épisodes. En même temps, ce n’est pas très évident de passer derrière Sons of Anarchy qui reste l’une de mes séries préférées EVER avec LOST et Breaking Bad.

Pour en revenir au dossier de presse, on y trouve tout un tas d’informations à l’intérieur comme de très jolies images, des détails sur l’univers du jeu, les commandes et même une description assez détaillée de la moto. On a même le droit à un petit mot des créateur du jeu qui nous mettent en garde sur ce qu’on va y trouver. Ambiance !

Enfin, en dernière page, on trouve une petite enveloppe scellée avec un sceau qui renferme un petit poster double face, un flyer sur une collection de vêtements Diesel et enfin le code du jeu à télécharger sur PS4.

Et le jeu dans tout ça ?

Comme je le disais plus haut, je ne suis pas un grand habitué des press kit et je tiens donc à remercier PlayStation France pour ce petit envoi estival qui m’a fait sacrément plaisir. Quant à Days Gone, je pense m’y mettre à mon retour de vacances histoire de profiter de ma dernière semaine avant le retour au boulot. Malheureusement, je reste une première impression assez mitigée de la Paris Games Week, mais je demande qu’à être surpris par un jeu qui semble avoir trouvé son public si j’en crois mon fil twitter où ça se tire la bourre pour décrocher le Platine.

Et même si le jeu me tombe des mains, parce que j’ai cru comprendre qu’il était un peu beaucoup long à terminer, j’essaierais de vous en toucher un mot ou deux. Et pourquoi pas même trois. Voir quatre hein…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here