Cinquième épisode d’une franchise qui aura marqué au fer rouge l’écosystème Xbox depuis maintenant presque treize ans, Gears 5 arrive enfin pour s’asseoir sur le trône de la plus grosse exclusivité de l’année chez Microsoft, mais aussi, et surtout, pour nous en mettre plein la gueule ! Et en tant que fan de la franchise depuis la première heure, je ne demande qu’à revivre ce que j’ai vécu en 2006 lorsque j’ai rencontré un certain Marcus Fenix pour la toute première fois…la réponse, dans ce test.

Le test est encours de rédaction..

Désolé, mais j’avais à peine fini d’écrire mon introduction que je me suis souvenu qu’il fallait d’abord jouer à un jeu avant d’en parler. Ça parait con dit comme ça, mais comme beaucoup font l’erreur, je me suis fait avoir à mon tour….C’est ballot. Bref, tout ça pour vous dire que mon test est en cours d’écriture. Enfin, il sera en cours d’écriture une fois que j’aurais terminé la campagne de Gears 5. Et sauf problème ou incident technique de dernière minute, je devrais commencer à y jouer dès vendredi soir grâce au Xbox Game Pass

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression d’être autant excité à l’idée de jouer à Gears 5 que je ne l’étais à l’époque du premier Gears of War. Putain j’ai hâte !

test de gears 5 sur xbox one X
Comment ça le test est en cours d’écriture ?

PS : j’avais déjà fait la blague à l’époque de Zelda : Breath of the Wild. Et je ne regrette rien. Par contre, si ça ne vous fait vraiment pas rire, n’hésitez pas à boire de l’eau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here