Test de Star Fox Zero sur Wii U

Vu de loin, les joueurs semblent unanimes quant à Star Fox Zero : C’est de la bouse ! Pourtant, le jeu de PlatinumGames est loin d’être mauvais, c’est juste qu’il a une maniabilité de merde.

Star Fox et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour. Non pas que je n’apprécie pas la série, mais je ne partage pas cet amour fou qu’éprouvent les joueurs qui ont essuyé des heures et des heures de jeux sur les versions Super Nintendo ou encore Nintendo 64. En fait, pour être vraiment sincère avec vous, je crois bien que c’est sur Nintendo 3DS que j’ai touché à un Star Fox pour la toute première fois. Un sacrilège pour certains, ça se conçoit, mais comme j’ai toujours été de la team SEGA, j’ai raté un paquet de jeu de l’ère SNES/N64/Gamecube (Oui, je sais, ça fait beaucoup). Mais bon, il n’est quand même jamais trop tard pour découvrir une série et j’ai passé un très bon moment avec Star Fox 64 3D. C’est donc fort logiquement que j’attendais de pied ferme Star Fox Zero sur Wii U. Surtout qu’il est développé par les petits gars de PlatinumGames qui ont cette petite réputation de faire de bons jeux. Même si, reconnaissons-le, il leur arrive de faire la merde. Mais passons, ça va faire deux mois que Star Fox Zero est en rayon et le jeu s’est fait littéralement Défoncé ! Hormis une poignée de rédaction, notamment de l’autre côté de l’Atlantique, tout le monde y est allé de sa mauvaise note jugeant le jeu trop chiche, trop moche et surtout injouable. Et je ne vous parle pas des réactions sur Twitter où le jeu s’en est pris plein la tronche à longueur de journée. Pourtant, perdus au milieu des moqueries, des joueurs semblaient y trouver leurs comptes et y prendre du plaisir. Les fous. Je ne vous cache pas que mes premières heures de jeu ont été compliquées et que je partais pour rejoindre l’avis général. Mais sous les bons conseils de certaines personnes avisées, je me suis fait violence et j’y suis retourné chaque soir. Et vous savez quoi ? Je me suis amusé, j’ai passé de bons moments et j’y ai même pris du plaisir. Star Fox Zero n’est pas un mauvais jeu. C’est juste un bon jeu, parfois même très intelligent, qui paie les frais d’une maniabilité de chiasse à cause d’un gamepad qui a sans aucun doute été imposé par Nintendo à PlatinumGames.

[tie_full_img]Test de Star Fox Zero sur Wii U[/tie_full_img]

Qu’on déteste Star Fox Zero, je peux le comprendre, mais qu’on s’amuse à dire que c’est de la merde alors qu’on y a joué à peine cinq minutes, on frise la malhonnêteté. Surtout quand on s’amuse à empiler de mauvais arguments comme une durée de vie trop courte ou une technique à la rue. Jusqu’à preuve du contraire, terminer un Star Fox en ligne droite n’a jamais pris plus de trois heures. Le reste, on doit se le construire soi-même en dénichant tous les chemins alternatifs, les nombreux bonus ou en faisant les meilleurs scores possibles. De quoi chatouiller les vingt heures de jeu sans trop de problèmes. Pour la technique, je reconnais que le jeu n’est pas très joli, mais la Wii U n’est pas une PS4 et PlatinumGames a du faire quelques concessions pour gérer le double affichage dû combo gamepad/tv. N’empêche que la direction artistique est loin d’être dégueulasse et qu’elle rend même plutôt bien si on prend la peine d’adhérer au délire et d’oublier le temps d’une partie les textures en haute résolution qu’on peut facilement trouver ailleurs. La technique n’a jamais fait la qualité d’un jeu et Star Fox Zero le prouve avec un gameplay qui lui est loin d’être à la rue et qui est injustement pointé du doigt par la majorité des détracteurs du jeu. Le véritable problème de Star Fox Zero, c’est cette maniabilité désastreuse due au manque de précision du gamepad. Si on pilote très facilement son Airwing à l’aide des sticks analogiques, on ne peut pas dire autant quand il s’agit de baisser les yeux sur son gamepad et d’essayer de shooter les ennemis à l’aide du gyroscope. Ça manque cruellement de précision et on se mélange très vite les pinceaux quand il y a un peu trop de monde en jeu. Et je ne vous parle pas du désastre quand on passe en mode Walker et qu’on se fait attaquer de tous les côtés dans un espace réduit. La première heure de jeu peut-être donc très compliqué et la majorité s’est malheureusement arrêté sur cette première impression. Mais si on prend la peine de se faire violence, la frustration se dissipe et on se met à profiter des différentes mécaniques de gameplay. Star Fox Zero est un pur jeu d’arcade et avec un peu de doigté et un soupçon de skill, il y a vraiment de quoi prendre son pied. Surtout que le jeu ne se cantonne pas à l’utilisation de l’AirWing, mais il est également possible d’embarquer dans le Landmaster pour des combats terrestres ou dans le Gyrowing pour des séances de vol plus posées où l’on nous demande de pirater des terminaux sans se faire prendre. Quelque part, Star Fox Zero est un jeu qui se mérite. On a le droit de le détester, mais on n’a pas le droit de le faire sans lui donner sa chance. Car il a de très belles choses à offrir. Et ça, c’est incontestable.

[tie_full_img]Test de Star Fox Zero sur Wii U[/tie_full_img]

Facebook Comments

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom