En s’octroyant les services de Stambouli, le PSG renforce son banc avec un marseillais pur jus et prouve une nouvelle fois son manque flagrant d’identité.

Avant d’aller plus loin dans ma démonstration,  je tenais d’abord à dire que je n’ai rien contre Benjamin Stambouli. C’est un bon joueur, certains spécialistes le préfère même à Cabaye et il a une certaine expérience de la L1 qui ne pourra être que bénéfique au club de la capitale. Pourtant, il y a un petit problème à mon sens et il réside dans la nature du joueur : Celui d’un marseillais de naissance qui porte l’OM dans son cœur depuis des lustres. Statut qui ne l’a pourtant pas empêché de signer à Paris. Non pas pour l’argent, selon ses dires, mais pour le projet sportif qui va principalement se résumer à faire circuler des bouteilles d’eau sur le banc et à croiser les doigts pour que Thiago Motta se barre d’ici la fin du mercato ou qu’il se blesse pour espérer grappiller quelques minutes de jeu. Vous me direz, et avec forte raison, qu’il y a eu un paquet de joueurs qui sont passé de l’OM au PSG et inversement, mais on parle là d’un joueur né et formé à Marseille ne cachant pas l’amour qu’il porte à son club formateur et qui est positionné comme tête de gondole du mercato parisien. Et dans le cadre du projet du PSG « nouveau », qui consiste, je vous le rappelle, à gagner la Ligue des Champions, cette acquisition est à mon humble avis une nouvelle preuve du manque d’identité du club.

stambouli
Stambouli et son “faux” tatouage de l’OM

Prenons la liste des derniers gagnants de la ligue des champions ces dix dernières années.  Du Barca au Real en passant par le Bayern ou l’inter de Milan, tous ont un point commun fondamental : Une identité forte et complètement assumée. A quelques rares exceptions, dans ces clubs, seule l’institution compte et les joueurs passent le plus souvent au second plan. Surtout en Espagne. Une philosophie qui n’est clairement pas celle du PSG « nouveau » où ce sont les joueurs qui construisent l’identité du club. Il n’y qu’à s’arrêter sur la sortie irrespectueuse de Zlatan sur l’absence d’historique du PSG avant lui ou sur la bourde de Motta qui pensait, naïvement, que le club n’avait jamais gagné de coupe d’Europe pour s’en assurer. Et selon moi, le fait de recruter un marseillais 100% pur jus comme second couteau est une nouvelle preuve de ce manque d’identité. Il existe bien des cas de passage chez l’ennemi dans les grands clubs européens comme Figo qui est passé du Barca au Real ou encore Luis Enrique  dans l’autre sens. Mais on parle là de deux cadors qui ont eu des problèmes avec leurs clubs respectifs et pas, sans vouloir manquer de respect à Stambouli et tout son talent de footballeur, d’un simple « remplacent ». A trop se focaliser sur le désir d’embrasser la ligue des champions, les propriétaires du PSG ont oublié que ce qui fait le sel des grands d’Europe ne réside pas que dans leur effectif, mais aussi, et surtout, dans ce qui fait leur histoire et leur identité. Et il serait bon qu’ils en prennent un jour conscience.

6 Commentaires

  1. Vous connaissez des joueurs formés à l’OM mais qui y ont joué seulement entre 6 et 7 ans et des Marseillais “pur jus” qui n’ont pas vécu dans la ville depuis plus de 15ans ?

    Son père, son grand père même sont liés au club. La réalité c’est que ce n’est pas son cas. Je trouve assez étonnant l’attitude de supporters qui essaient de créer une identité à un joueur alors que la réalité ne le permet pas.

    Il dit qu’il aime bien l’OM et qu’il a de l’affection pour ce club en vertu du lien avec sa famille, et alors ?

    • Je parle plus du symbole qu’il représente. Après, ça reste que mon avis perso. Il est attaché à l’OM et même s’il n’est pas aussi amoureux du clubs que d’autres, il reste un symbole de l’OM pour beaucoup. c’est ça le plus important dans mon raisonnement.

      • Mais justement, c’est bien ce que je dis.

        Vous inventez une mystique autour de Stambouli et ce sont les supporters de l’OM qui font de lui un symbole. Mais pour qu’il y est symbole, il faut que cela s’appuie sur des faits.

        Comment dire d’un joueur qui a tapé entre 6 et 7ans dans un ballon à l’OM qu’il est un symbole du club ?

        Vous voyez le problème, le symbole, son identité marseillaise, c’est une construction des supporters qui ne se basent pas sur la réalité.

        • Mais je suis entièrement d’accord avec toi, mais évites les “Vous inventez” car je n’invente rien et je me base juste sur l’image qu’il dégage. En fait, je m’en fou qu’elle soit justifié ou non derrière.

          • Donc en fait vous vous fichez de savoir si vos délires sont des fantasmes ou une réalité ?

            Ils ne véhiculent aucune image Stambouli, vous voulez en faire un symbole, c’est triste.

          • En fait, là tu m’explique simplement que tu ne sais pas lire et que comme ton orgueil de supporter lambda a été blessé, tu pars dans une croisade dans le vide?

            STP, RELIS-MOI et essai de comprendre ce que je dis.

            1) Je ne m’en fou pas de ce que je raconte, que tu le veuille ou non, Stambouli véhicule une image de Marseillais dans l’inconscient collectif. Après, ce qu’il pense rélement au fond de lui, oui ça je m’en fou car je parle de Symbole moi.

            2) Je ne veux pas en faire un symbole, mon article parle du manque d’identité du PSG et je m’appuie sur l’arrivée de Stambouli qui est considéré comme un marseillais. Que tu le veuille ou non, une nouvelle fois.

            3) Enfin, si t’essai coûte que coûte de me faire comprendre que Stambouli ne véhicule pas d’images, qu’il n’est pas marseilais etc. Je te conseil vivement d’aller voir les pros (Eurosport, RMC et conssort) car eux, ils le rabâchent à longueur de journée.

Comments are closed.