Lorsque j’ai reçu Scribblenauts Showdown sur PS4, je pensais avoir trouvé le jeu idéal pour une petite pause fraicheur entre deux gros blockbusters qui tachent. J’étais dans l’erreur…

Je ne suis pas un grand amateur des tests et des avis qui s’étalent trop en longueur, mais j’ai toujours fait en sorte de ne pas vous pondre trois pauvres lignes lorsque je vous parle d’un jeu. Et pourtant, c’est bien ce que j’ai envie de faire aujourd’hui tant je me suis profondément ennuyé avec Scribblenauts Showdown. Pour rappel, Scribblenauts est une série qui est née sur Nintendo DS en 2009 et où le but était de résoudre des puzzles en faisant apparaitre des objets rien qu’en écrivant leur nom à l’écran. C’était original, rafraichissant et surtout très efficace. Ce qui n’est clairement pas le cas de Scribblenauts Showdown qui tente de transposer le concept dans un party game. On y retrouve donc tous un tas de mini jeux qu’on peut soit se faire en mode duel à la chaine contre un autre joueur ou soit via un jeu de plateau où l’on évolue à l’aide de cartes. L’avancement sur le plateau dépendant bien évidemment des victoires et des défaites aux différents mini-jeux. Si on peut jouer à Scribblenauts Showdown en solo, ce qui est certainement la pire des choses à faire tant la difficulté est aléatoire, on peut surtout y jouer à plusieurs en local. Ce qui est, en plus d’être suffisamment rare pour le souligner, LE point fort du titre.

Scribblenauts Showdown impressions Scribblenauts Showdown impressions

Pour en revenir au concept de base de Scribblenauts, à savoir le vocabulaire, il est présent dans les mini-jeux en faisant apparaître un objet spécifique en début de partie. Comme un sabre pour un duel ou encore un coffre-fort que votre adversaire devra empiler sur un tapis volant. C’est selon la situation et surtout l’objet en question doit commencer par la lettre tirée au sort en début de partie. Ce qui ajoute un petit soupçon de stratégie et de piquant….ce qui n’est pas plus mal car si certains mini-jeux sont assez « rigolos » comme les épreuves de danse où l’on doit appuyer sur des touches en rythme, la majorité manquent cruellement d’intérêt et sont horriblement répétitifs. De fait, je pense que Scribblenauts Showdown s’adresse surtout à une frange de joueurs très jeune où à un public qui joue aux jeux vidéo une fois tous les quatre mois et qui n’ont aucune forme d’exigence particulière. Aussi, le jeu propose un mode « bac à sable » qui s’inspire du jeu original et où l’on doit rendre service à différents personnages en faisant apparaitre des objets. Comme par exemple une tapette à mouche pour se débarrasser d’un insecte récalcitrant. Mais là aussi, si c’est amusant les cinq premières minutes, on en fait très vite le tour et le manque d’intérêt revient très vite au galop. Hélas.

Scribblenauts Showdown impressions Scribblenauts Showdown impressions

REVIEW OVERVIEW
ZzzzZZZzzzZZzzz
4
Partager
Article précédentUnboxing – God of War Limited Edition
Prochain articleGod of War : la sauce commence à prendre, mais doucement

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom