Test de ratchet et clank

En fait c’est simple de faire un bon jeu. C’est tout du moins ce qui m’est venu à l’esprit après avoir terminé Ratchet et Clank sur PS4. Le reboot du tout premier épisode qui sert de levier promotionnel au film du même nom.

Vous l’avez peut-être loupé, vous l’avez même certainement loupé, mais un film d’animation Ratchet et Clank est sortie au cinéma pas plus tard que le mois dernier. Une sortie très discrète qui a tout de même fait beaucoup de bruit chez les joueurs qui ont laissé éclater toute leur haine envers Squeezie, troubadour et homme sandwich des temps modernes, pour avoir été choisi pour doubler Ratchet au cinéma. Un choix qu’on peut facilement comprendre d’un point de vue purement commercial, mais qui est complètement à côté de la plaque pour tout le reste. Surtout que c’est le doubleur historique du lombax qui continue de s’occuper du doublage dans le jeu. À croire que quand on fait de la merde, on ne l’a fait pas à moitié dans certaines maisons de production. Quoi qu’il en soit, la notoriété de Squeezie n’a pas empêché le film d’être une purge et de faire un four au box-office. Ce qui n’a pas été le cas du jeu qui a quant à lui cartonné squattant même la première marche du podium des tops des ventes plusieurs semaines de suite. Ce qui n’est pas vraiment une surprise en soi car même s’il se traine le statut de « Jeu du film du jeu » Ratchet et Clank n’est autre qu’un fantastique reboot du tout premier épisode de la série. J’ose même aller plus loin en clamant haut et fort, du moins si j’étais en train de vous parler, qu’il s’agit là de l’un des tous meilleurs jeux de l’année et qu’il trônera, sans le moindre doute possible, dans ma short-list de fin d’année.

[tie_full_img]Test de ratchet et clank[/tie_full_img]

Parfois, certains jeux vont trop loin. Un scénario alambiqué qui se tire la nouille pour rien ou un gameplay hasardeux avec plein de mécaniques compétemment OSEF qui sont justes là pour amuser la galerie le jour de la présentation dudit jeu. Alors que finalement, le plaisir de tenir une manette en main et de passer un bon moment ne tient qu’à très peu de choses. Ratchet et Clank, c’est justement le plaisir des choses simples. Celui d’un jeu de plateforme/action qui va à l’essentiel et qui ne se prend pas pour ce qu’il n’est pas. Avec tout plein de planètes à visiter et des ennemis en pagaille à défourailler à grands coups d’armes toutes les plus originales les unes que les autres. Des énigmes, simples mais rafraichissantes, à résoudre avec le très pragmatique Clank. Des rails à dévaler à toute vitesse en évitant bombes, arcs électriques ou trains qui arrivent à toute berzingue. Des combats de boss bien funkies même s’ils restent un peu trop simples à mon gout. Mais aussi des courses d’hoverboard qui tombent à pic pour se détendre et s’amuser avant d’aller investir le vaisseau du grand méchant pour l’assaut final. Le tout étant saupoudré d’une histoire qui tient la route avec une galerie de personnages attachants et un humour bien dosé qui ne fait jamais dans la lourdeur. Mais s’il ne fallait retenir qu’une seule chose du jeu, ce serait bien évidemment sa réalisation graphique tout simplement somptueuse qui relègue 99% de ce qui sort aujourd’hui à la poubelle. C’est beau, plein de couleurs, ça tourne sans le moindre petit tressaillement et va falloir sortir le microscope pour trouver ne serait-ce qu’un tout petit défaut. Et si à l’époque de la sortie d’Opération Destruction sur PS3 certains testeurs s’étaient autorisé à qualifier le jeu de presque aussi beau qu’un Pixar, aujourd’hui, on peut y aller franchement dans la comparaison sans jouer de superlatifs. Ratchet et Clank est aussi flamboyant qu’une production Pixar et je pense que le temps aura énormément de mal à estomper tout l’émerveillement qu’on peut avoir en posant les yeux dessus. Alors même si les graphismes ne font pas tous dans un jeu, encore heureux, si jamais Insomniac a pour idée de rebooter Sly dans les mois/années qui viennent, autant vous dire que je signe tout de suite et les yeux fermés

[tie_full_img]Test de ratchet et clank[/tie_full_img]

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom