Pour fêter les 70 ans du canard le plus riche de la planète, Picsou Magazine a publié deux numéros spéciaux déjà disponibles en kiosque. Et j’ai pu recevoir le premier à la maison.

Qui ne connait pas l’Oncle Picsou? Sincèrement? Qu’on ait 10, 30 ou 50 ans, impossible de n’avoir jamais entendu parler du canard le plus célèbre de la planète juste après Donald. Crée par Carl Barks en 1947, a qui on avait donné carte blanche lorsqu’on lui a confié le personnage de Donald Duck, Balthazar Picsou, ou Scrooge McDuck en version originale, est passé sous les mains de nombreux dessinateurs dont le célébrissime Don Rosa a qui l’on doit La Jeunesse de Picsou à la fin des années 90. Si j’ai toujours eu une certaine affection pour le personnage de Donald, je dois même dire que je l’adore, je lui ai toujours préféré l’Oncle Picsou avec sa mythique piscine de pièces d’or et son côté crevard au final très attachant. D’ailleurs, je ne compte plus le nombre d’heures que j’ai du passer devant La Bande à Picsou quand j’étais plus petit et je ne manque jamais une occasion de revoir Le Trésor de la Lampe perdue quand il passe à la télé. Ce qui arrive tous les ans à Noël en fait.

Pour fêter les 70 printemps de l’oncle acariâtre de Donald, Picsou Magazine a publieé deux numéros spéciaux. Tout d’abord un Super Picsou Géant Collector, qui est disponible en kiosque depuis le 30 octobre dernier pour 7,90 euros et que vous pouvez voir en photos ci-dessous, ainsi qu’un numéro spéciale de Picsou Magazine disponible dès aujourd’hui et qui contient un casque de réalité virtuelle ainsi qu’une vidéo des nouvelles aventures de la bande à Picsou.

picsou magazineComme je vous le disais dans mon introduction, j’ai reçu un exemplaire du Super Picsou Géant Collector et je dois vous dire que c’est une très belle pièce. En plus d’arborer une magnifique couverture dorée, ce numéro contient plus de 400 pages de BD et d’informations sur l’Oncle Picsou. Présenté sous la forme d’une encyclopédie, l’ouvrage contient des illustrations de Carl Barks, des histoires de nombreux auteurs qui ont travaillé sur le personnages depuis sa création ainsi que tous les secrets de Picsou allant de se première rencontre avec Donald aux plans de son coffre-fort en passant par la naissance de La Bande à Picsou. Et pour la belle histoire, l’édito de ce numéro en or a été écrit par Françoise Langrognet qui n’est autre que la rédactrice en chef du tout premier Picsou Magazine en 1972.

Je ne me considère pas comme un fan hardcore de Picsou, mais je souviens encore des fois où je jetais discrètement un Picsou Magazine (et son nouveau gadget) dans le caddie de mes parents pendant les courses. Tout ça pour dire que ça fait quelque chose d’avoir ce numéro entre les mains, ça fait remonter pas mal de souvenirs et c’est surtout bourré d’histoires et d’infos qui devraient plaire aux fans. Sur ce, je file au kiosque me prendre le second.

2 Commentaires

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom