Lorsqu’on m’a donné la possibilité de tester Nioh 2, j’y suis allez avec un grand sourire sur les lèvres, mais j’en suis revenu les yeux pleins de larmes. Pourquoi ? Parce que Nioh 2 est un jeu exigeant qui fait mal et je m’y suis cassé les dents comme jamais. Tellement que je me sens tout simplement incapable d’en faire un test.

Le jeu m’a été fourni par l’éditeur

Je ne suis pas un grand fan de la difficulté dans les jeux vidéo. Même plus jeune, à l’époque des 8 et 16 bits, un temps où le jeu vidéo rimait fatalement avec difficulté et que j’avais beaucoup plus de temps pour jouer qu’aujourd’hui, je n’aimais déjà pas ça. La frustration prenait le pas sur le plaisir et je ne compte plus le nombre de jeux que j’ai abandonnés à cause de ça. Oui, j’étais et je suis encore aujourd’hui un gros noob du pad. Pour moi, le plaisir n’est pas forcément associé à la difficulté, même si cette dernière peut très bien en être la pierre angulaire. Et c’est bien pour ça que j’ai souhaité relever le challenge de Nioh 2. Je me suis dit que moi aussi, je pouvais peut-être prendre mon pied à me faire rouler dessus juste à trouver la faille et avancer dans l’adversité. Sauf que non. Ça ne s’est pas du tout passé de cette façon. Nioh 2 a fait de moi son jouet. Et ce, dès le tout début du jeu.

Premier contact

Comme je vous l’explique un peu plus haut, on peut dire que je suis nul. Enfin, je ne m’en sors pas trop mal d’une manière générale, mais je ne fais absolument pas partie de cette caste de joueurs qui sont capables de retourner un jeu dans tous les sens. Par contre, je peux très bien me faire retourner dans tous les sens par un jeu et c’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé avec Nioh 2 qui l’a même fait avec un certain brio. Le jeu m’est littéralement rentré dedans sans aucune forme de ménagement et a créé chez moi une immense frustration. Mais pas forcément la frustration du joueur dont l’égo a été piétinée par le jeu, mais plutôt par le fait d’être passé à côté de quelque chose de vraiment extraordinaire.

Un gameplay affuté

Nioh 2 n’est pas qu’un jeu bête et méchant avec une difficulté exacerbée. Non, Nioh 2 est un très bon jeu où rien n’est fait au hasard avec un gameplay incroyablement riche. Et ça, on en prend la mesure dès le début de l’aventure lorsqu’on nous demande de choisir nos armes, qu’on peut tester en long en large et en travers, ainsi qu’un Yokai, un esprit du folklore japonais qui donne une attaque spéciale à notre personnage en plus d’un contre ravageur. Mais ça ne s’arrête pas là, en plus de ces possibilités, accompagnées de différentes attaques, on peut également choisir la tenue de son personnage (haute, basse ou moyenne) pour varier encore plus les possibilités d’attaques. En fait, Nioh 2 n’est pas un jeu pour bourrins où il suffit de foncer dans le tas en faisant parler son skill, non, c’est un jeu qui demande énormément de maitrise de son gameplay et avec de la stratégie. Car le moindre mob peut vous couter très cher et on ne s’attaque pas à un boss sans avoir identifié son pattern au préalable. Le jeu de la Team Ninja demande énormément de rigueur, de l’observation, beaucoup de persévérance et un minimum de talents. Le truc que je n’ai pas hélas.

Un lore en deçà

Pour le peu que j’y ai joué, le seul véritable reproche que je pourrais adresser à Nioh 2 est son histoire qui manque de saveur. Le jeu regorge de très jolies cinématiques, mais je me sens incapable de vous poser le pitch de départ sans aller faire un tour sur la page wikipedia du jeu. La faute sans doute à l’absence de personnages forts et charismatiques d’entrée de jeu. D’ailleurs, on nous demande de créer le nôtre dès le début de l’aventure à l’aide d’un éditeur tout ce qu’il y a plus de complet. On peut choisir le sexe, la taille, la corpulence, les traits du visage, la voix, des cicatrices et bien plus encore. J’y ai passé pas mal de temps pour créer ma redoutable guerrière qui n’a finalement pas fait long feu. Une véritable tragédie.

Retenez bien qu’il ne s’agit pas là d’un test de Nioh 2, mais d’une simple chronique. Celle d’une longue et douloureuse défaite. Par contre, je peux vous dire sans le moindre doute que c’est un excellent jeu. C’est juste que je ne suis absolument pas fait pour lui.

Bons Plans : Achetez Nioh 2 au meilleur prix

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here