C’est dans le plus grand des calmes que Konami vint d’annoncer Metal Gear Survive. Un jeu de survie coopératif multijoueurstout ce qu’il y a de plus……bidon.

Vous connaissez tous l’amour que je porte pour la saga Metal Gear. Alors je vous laisse imaginer mon état quand je suis tombé sur la bande annonce de Metal Gear Survive. Un jeu de survie coopératif où quatre joueurs, qui incarnent des soldats de Militaires Sans Frontières, doivent se farcir une horde de trucs qui ressemblent vaguement à des zombies dans une réalité alternative aux évènements de MGS V Ground Zeroes. Et bien qu’il faille bien évidemment attendre de mettre les mains sur le bousin avant d’en tirer des conclusions, ça à l’air, pour le moment, vraiment très nul. La bande annonce ne donne absolument pas envie, les personnages sont d’un générique presque clinique et les quelques éléments de gameplay que laisse deviner la vidéo n‘ont absolument rien de révolutionnaire. En fait, ce Metal Gear Survive a l’air presque aussi chiant, si ce n’est plus, que les quelques spin off de Resident Evil. Et ça, croyez-moi, c’est loin d’être un compliment.
Metal Gear Survive

Le pire dans cette histoire, ou le plus drôle, reste que tout ça arrive presque un an après la sortie de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Un an après qu’Hideo Kojima, père de la série, se soit fait remercier par Konami qui a conservé, à juste titre, l’intégralité des droits de la série. Et pour être totalement franc avec vous, je n’ai pas été choqué de voir la licence utilisée dans un Pachinko au Japon. Konami fait ce qu’il veut de ses petits et il n’y a rien de méchant à coller la tronche de Snake sur une machine à sous pour appâter le chaland au détour d’une rue. Mais là, on touche la sphère du jeu vidéo et ça me fait nettement moins rire. Surtout si c’est pour voir la licence se prostituer avec des jeux de seconde zone complètement bidons juste histoire de gratter un peu de pognon à droite et à gauche. Et je ne sais pas pour vous, mais je vois mal Konami s’arrêter en si bon chemin et je suis presque sûr qu’ils ont déjà une liste de jeux longue comme le bras pour les années à venir. Ça me fait vraiment mal au cul de le dire, mais je pense que c’est e début de la fin pour Metal Gear

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom