Hier, je suis allé voir Star Wars : Le réveil de la force au cinéma pour la seconde fois en à peine deux jours. Et vu le prix d’une place de ciné de nos jours, ça vous donne une toute petite idée de ce que je pense du film de J.J. Abrams

Synopsis

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

critique de star wars le réveil de la forceC’est qu’il est court ce Synopsis. En même temps, il faut reconnaitre que c’est assez difficile de résumer le scénario d’un nouvel épisode de Star Wars sans prendre le risque de vous spoiler et de me retrouver avec un contrat sur la tête. Et c’est bien pour ça que je préfère ne pas prendre de risques. Surtout que, pour tout vous dire, je ne sais même pas par où commencer. Tout ce que je peux vous dire, à chaud, là tout de suite, c’est que je ne suis absolument pas d’accord avec les nombreux détracteurs du film qui commencent à se faire entendre un peu partout sur le net. Contrairement à ce que j’ai pu lire à droite et à gauche, je pense sincèrement que J.J. Abrams est un putain de fan de Star Wars et qu’il a réussi là où a échoué ce bon veux Georges Lucas avec sa prélogie. À savoir faire un film en phase avec son temps et qui respecte toutes les traditions de la série. Exit donc les effets spéciaux par palette de quinze et bonjour au maquillage, costumes et autres maquettes faites de bout de ficelle pour plus d’authenticité. Sans compter la présence d’un casting parfaitement dans le ton qui réussit à faire la jonction entre la nouvelle et l’ancienne génération de personnages. Star Wars : Le réveil de la force est ce que j’aime appeler un putain de bon film et l’une de mes meilleures expériences cinématographiques de l’année. Mais je vais être très franc avec vous, je n’ai pas envie de vous parler plus longtemps du film car vous devriez être tous dans une salle en train de vous le mater. Et je m’excuse d’avance de la facilité de ce qui va suivre, mais s’il n’y avait qu’une seule chose à dire sur ce film, ce serait indubitablement : Ça défonce !

Ça défonce !

critique de star wars le réveil de la forceÇa défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce malgré quelques petites facilités, mais ce n’est pas grave parce que ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Et ça défonce.

Ça défonce !

Ça défonce !

critique de star wars le réveil de la forceÇa défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce.

Ça défonce !

Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Ça défonce. Bon, tout n’est pas parfait, mais bordel, Ça défonce !

Facebook Comments

3 Commentaires

  1. perso ça déchire et je voudrai bien BB-8 en goodies !! on se doute que Rey est la fille de Luke et pour ma part Kylo Ren joue un double jeu avec Lord Snoke qui pour moi semble être Dark Plagueis…

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom