Test de lego star wars sur ps4

Sans changer de formule, LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force m’a fait l’effet d’une agréable bouffée d’air frais en cette fin d’été bien suffocante.

Depuis que le fabricant de jouets de construction s’est lancé dans le jeu vidéo, on peut dire que les adaptations à la sauce LEGO commencent sérieusement à tourner en rond. Mes deux dernières expériences, avec les Avengers et Jurassic Park, étaient plutôt sympathiques, mais elles m’ont laissé un souvenir loin d’être impérissable. Ce qui n’a pas été le cas de LEGO Star Wars : Le réveil de la Force que je me suis bouffé avec une insolente gourmandise. Pourtant, le jeu tourne, une fois de plus, sur les mêmes mécaniques. On contrôle plusieurs personnages dans des niveaux plus ou moins vastes où le but est de progresser en collectionnant le maximum de briques qui trainent sur le sol, en fabriquant tout et n’importe quoi avec des pièces LEGO pour se dépatouiller de certaines situations et en résolvant des énigmes qui ne m’ont jamais paru aussi simples. Que ce soit pour déchiffrer un code en faisant correspondre des formes, recomposer un personnage ou bien faire pivoter une forme géométrique pour qu’elle s’emboite sur son modèle, difficile de trouver la moindre trace du début de quelque chose qu’on pourrait appeler challenge. En fait, les énigmes ressemblent à des jeux qu’on pourrait trouver dans une classe de moyenne section de maternelle et un gosse d’à peine cinq ans serait parfaitement capable de s’en occuper sans pour autant réclamer de l’aide à ses parents ou frères et sœurs. Si la direction est prise et assumée depuis pas mal d’années maintenant, on voit bien là l’envie du studio de rendre son jeu le plus accessible possible. Qui plus est quand il s’agit de surfer sur l’un des films les plus marquants de ces dix dernières années (à différents degrés). Et c’est ce film qui est justement la plus grande qualité du jeu.

Test de lego star wars sur ps4

Contrairement à un bon gros paquet de fans qui n’ont pas hésité à sortir les fourches, j’ai particulièrement apprécié Star Wars VII : Le réveil de la Force. Un film à la sauce popcorn bien exécuté qui rend un bien bel hommage à la saga tout en lui insufflant un élan de modernité qui lui va très bien. Et c’est justement parce que j’ai apprécié le film que j’ai passé un aussi bon moment sur le jeu, car dans le fond, le gameplay reste le même : un poil creux et sans surprise. Par contre, refaire les scènes les plus marquantes du film avec la LEGO’s Touch est tout simplement jouissif. Surtout lorsqu’on nous donne la possibilité de choisir le personnage qu’on souhaite et passer de Finn à Rey d’une simple pression de touche. Et en parlant de personnages, je ne vous parle pas de la pelletée qu’on peut incarner en mode libre allant du troufion de base à Dark Vador en passant même par un certain J.J Abrams que les développeurs se sont amusé à mettre dans le jeu. Aussi, Star Wars oblige, le jeu intègre plusieurs scènes de dogfight à bord du X-Wing de Poe Dameron ou de l’un de ses alliés. Et même si le gameplay reste assez simpliste, c’est un pur bonheur de voler dans le ciel de D’Qar pour défourailler la flotte du nouvel Empire. Car finalement, les jeux LEGO reposent sur des mécaniques très convenues, mais l’expérience prend tout son sens selon la licence utilisée. Et si j’avoue m’être un peu ennuyé sur LEGO Avengers, c’était ici radicalement le contraire et j’ai pris un véritable plaisir à dérouler la grosse dizaine de niveaux que compte le jeu (sans compter tous les extras).

Test de lego star wars sur ps4

Si j’ai passé un excellent moment sur LEGO Star Wars : Le réveil de la Force, ça ne m’empêche pas de pester contre l’absence de prise de risque de la part de TT Games. On trouve bien quelques petites nouveautés ici et là, comme la possibilité de construire plusieurs éléments avec le même tas de pièces ou encore de courtes phases de TPS, mais ça reste beaucoup trop timide pour insuffler un peu de fraicheur à la formule. Par contre, j’ai été agréablement surpris par la réalisation du jeu qui semble enfin avoir pris le train de la modernité. Les précédents jeux étaient loin d’être moches, mais là ça fait enfin « next-gen » avec énormément de détails à l’écran, une très chouette gestion de la lumière (surtout avec les reflets du plastique) et une explosion de couleurs qui donne un très joli cachet à l’ensemble. Finalement, même si TT Games continu de nous servir du réchauffé avec son jeu, l’expérience a été d’une très agréable fraicheur pour moi. Tellement que je me tâte à enquiller tous les niveaux bonus, débusquer tous les éléments cachés pour glaner le plus de trophées possible et même me faire le DLC qui explique d’où vient la prothèse rouge de C3PO.

Test de lego star wars sur ps4

Facebook Comments

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom