conférence E3 2017

Alors que presque tout le monde s’adonne à cette petite coutume annuelle consistant à résumer toutes les plus grosses conf de l’E3 et dresser la liste de jeux à ne surtout pas manquer, je me suis dit que j’allais faire les choses différemment et vous parler des jeux que je ne toucherais peut-être jamais.

Il y a quelques jours, quelques semaines même, je vous parlais de ce très odieux sentiment qui m’habite depuis un certain temps. Celui de ne plus avoir envie de jouer. Si ce petit enculé est toujours présent, je vous avoue que ça va tout de même un petit peu mieux. J’ai dépassé la dizaine d’heures de jeu sur Prey et j’ai même ressorti FIFA 17 de sous sa grosse couche de poussière pour essayer de  finir The Journey avant que le millésime 2018 ne pointe le bout de ses naseaux. Sans oublier le fait que j’ai pris pas mal de plaisir à suivre cette nouvelle édition de l’E3 alors que je n’étais pas spécialement saucé il y a encore une semaine. Je suis même allé jusqu’à me réveiller en pleine nuit pour suivre la conférence de Sony en direct alors que, sans déconner, j’aurais mieux fait de pioncer tranquillement et mater les trailers le lendemain matin. Du coup, toute cette petite folie autour de l’E3 m’a donné envie d’écrire un petit billet. Sauf qu’au lieu de perdre mon temps à vous résumer des conférences que vous avez certainement tous regardé, vous donner mon avis sur le retour en fanfare de Beyond Good and Evil 2 ou vous lister les jeux qui me font le plus baver, j’ai décidé de mettre la marche arrière et d’aborder les jeux auxquels je ne jouerais certainement jamais.

Serious Sam’s Bogus Detour

Gros fan d’Hotline Miami et de sa bande-son, on va dire que je fais une confiance aveugle à tout ce que peut proposer Devolver. Et s’il y avait de quoi tourner de l’œil durant leur très courte conférence complétement délirante, ils y ont montré quelques jeux dont Serious Sam’s Bogus Detour. Un titre ultra nerveux qui devrait sortir cet été et qui est je crois déjà disponible quelque part en early acces. À moins de trouver un petit peu temps pour me le faire sur mon PC que je n’utilise presque jamais, je pense qu’il va malheureusement passer à la trappe. Comme la tonne d’expériences indé qui me font de l’œil et que je ne trouve jamais le temps d’essayer.

Anthem

Annoncé chez EA, puis présenté en grande pompe lors de la conférence E3 de Microsoft pour exposer les muscles de la rutilante Xbox One X, Anthem est la nouvelle grosse XP de Bioware. Un jeu beau à en pleurer, mais qui souffre d’un cruel manque d’identité. Ça a l’air plutôt chouette vu de loin, mais je pense que je me contenterais juste de mater quelques vidéos du jeu sur Youtube et d’en lire le test à sa sortie pour voir de quoi il retourne. Et puis, je peux toujours changer d’avis.

Skull & Bones

Chaque fois qu’Ubisoft dévoile un jeu sans qu’il ait fuité quelques heures plus tôt, on peut dire que c’est une petite victoire en soi et Skull & Bones fait partie de ceux-là. Un jeu qui reprend les folles batailles navales de Black Flag pour en faire un jeu complet sur fond de piraterie et de caisses de rhum éventrées en pleine mer. Si je trouvais que ces batailles apportaient un peu de fraicheur à la formule Assassin’s Creed, je pense qu’il y a moyen de frôler l’overdose dans un jeu qui ne propose que ça. Surtout qu’à moins d’avoir loupé quelque chose, Skull & Bones n’aurait aucun mode solo et ne se concentrerait que sur le jeu multi. Bref, très peu pour moi.

Forza 7

On pourra dire que je suis fou, Narsau le premier, mais même s’il a l’air de bien tabasser sa maman et de faire passer Gran Turismo Sport pour un épileptique sous prozac, il y a de très grandes chances que je fasse l’impasse sur Forza 7. Pourquoi ? Parce qu’un jeu de ce genre demande beaucoup de temps pour vraiment en profiter à fond et j’ai déjà l’excellent Forza Horizon 3 sous le coude .D’ailleurs, je me ferais bien une petite partie là.

Knack 2

MDR

knack 2 E3 2017

Crackdown 3

Merci, mais non merci.

crackdown 3 E3 2017

Metroid Prime 4

Alors que des milliers, que dis-je des millions, de joueurs ont mouillé leur petite culotte à la simple apparition de l’écran titre de Metroid Prime 4, j’annonce sans la moindre once d’honte que je ne prendrais peut-être jamais part aux nouvelles aventures de Samus Aran. Je sais d’avance que je vais peut-être passer à côté d’un excellent jeu, mais n’ayant jamais été un grand fidèle de la saga, je pense pouvoir m’en remettre. Et c’est un mec qui n’a toujours pas lancé Zelda : Breath of the Wild qui vous dit ça.

3248271-m4

Need for Speed Payback

Peut-être que je m’avance un peu trop et que l’histoire me donnera tort, mais j’ai du mal à m’emballer pour une espèce de sous Fast and Furious où la moindre embardée va être scripté et où la notion même de conduite semble être reléguée au second plan. Tout comme le très oubliable Need For Speed : The Run, je pense ne jamais jouer à Need For Speed Payback. À moins que je le trouve un jour gratos sur un programme quelconque comme le Playstation Plus et que je n’ai vraiment rien d’autre à faire. Mais j’en doute.

On ne sait jamais vraiment de quoi sera fait l’avenir, surtout dans le monde assez foufou du jeu vidéo, mais à moins d’un alignement imprévu des planètes, toute porte à croire que je ne jouerais jamais à ces jeux. J’en oublie très certainement quelques-uns, un paquet même, mais l’offre est devenue tellement pléthorique qu’on doit forcément en faire passer quelques-uns à la trappe pour vraiment profiter des jeux auxquels on joue. Car comme je l’ai dit dans mon dernier article, il est vraiment préférable d’éviter de jouer à plusieurs jeux en même temps et de se concentre sur un seul titre à la fois pour en tirer toute la substantifique moelle. D’expérience, c’est bien meilleur comme ça.

1 commentaire

  1. Anthem Meilleur jeu E3 2017 ! Pour moi, c’est ce jeu là qui m’a le plus hypé ! Clairement rien que le fait de pouvoir voler comme Iron Man dans un Open World qui m’a l’air magnifique

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom