Kinect Star Wars

Ça ne vous l’aura certainement pas échappé, mais aujourd’hui sort sur grand écran le septième épisode de Star Wars. Vous savez, cette petite licence qui génère des recettes qui frisent l’indécence et qui a connu son petit lot d’adaptations vidéoludiques. S’il y a de bons jeux dans le tas, la majorité est hélas à ranger du côté merdique de la force. Comme le tristement célèbre Kinect Star Wars

Je les entends déjà râler. Tous ces joueurs qui ont trémoussé du derrière avec Palpatine sur du Gwen Stefani pour me dire de Kinect Star Wars n’est pas un jeu de merde. Mais ouvrez les yeux pauvres fous et racler tout ce caca qui vous cache l’évidence même : Star Wars Kinect est un jeu de merde et il suffit de jeter un œil à sa note Metacritic pour s’en convaincre. Le jeu a récolté un malheureux 55 ! Et quand on sait qu’un mauvais jeu tourne autour de 70, c’est dire à quel point on est en présence d’une bouse intergalactique. Pourtant, vu de loin, le jeu n’a pas l’air si dégueulasse que ça. C’est plutôt propre pour un jeu Kinect et tout l’enrobage a de quoi faire baver le premier fan de Star Wars qui passerait par là. Par contre, dès qu’on a le malheur de s’y essayer, c’est la douche froide ! Le gameplay est d’une pauvreté folle et le jeu semble bien plus taillé pour un enfant de 6 ans que pour un vieux fan qui voudrait simplement passer du bon temps.

Que ce soit le mode Destinée d’un Jedi, la course de modules ou le carnage de Rancor, le jeu est terriblement mou du genou et l’expérience vire rapidement au pénible à cause des problèmes de latence avec Kinect. Car si c’est assez « rigolo » de mimer des coups de sabre laser les cinq premières minutes, ça devient très vite gonflant de gesticuler dans tous les sens pour espérer sortir le bon coup. Ce n’est pas que le jeu est difficile, bien au contraire, mais on se fait prendre par la main tout le long et on a toujours cette vilaine impression de ne jamais faire ce qu’on a vraiment envie de faire. Ce qui n’est clairement pas le cas du mode danse qui fonctionne à la perfection. Mais si vous voulez vous infliger l’outrage de voir Palpatine et Dark Vador perdre toute forme de dignité sur la piste de danse, c’est vous qui voyez. Pour le reste, je vous laisse admirer les vidéos.

1 commentaire

  1. Bon autant le Speed et le Rampage je peux comprendre même si c’est nul et sans intérêts mais le Vader/Palpatine Dance, c’est honteux ! Aucuns respects pour la licence !

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom