Uncharted The Nathan Drake Collection

Il y a deux types de remasterisation. Celle du pauvre, tout juste égale au jeu de base, et puis l’autre, avec un beau lissage HD, du 60 FPS et l’intégralité des DLC sur la galette. Avec Uncharted : The Nathan Drake Collection, on entre dans une troisième catégorie. Celle qui t’en fout plein la gueule et qui sublime littéralement l’œuvre originale.

Uncharted The Nathan Drake CollectionLà, tout de suite, s’il fallait retenir qu’une seule petite chose de cette jeune et timide génération, ce serait sans aucun doute la mode des compilations HD et autres remasterisations. Et dans ce domaine, Sony pourrait être le Roi. Apres The Last of Us, God of War 3 ou encore Beyond Two Souls qui ne devrait plus trop tarder à montrer le bout de son nez, c’est au tour de la trilogie Uncharted de débouler sur PS4 pour un ravalement de façade. En même temps, avec un catalogue qui manque cruellement d’exclusivités pour cette fin d’année, on ne peut pas vraiment reprocher à Sony de jouer la carte de la remasterisation pour occuper le terrain. Car en plus de ne pas coûter grand-chose à produire, ces compilations sont surtout un excellent moyen d’alimenter les joueurs PS4 qui n’ont jamais eu de PS3. Et croyez-le ou non, ils sont sacrément nombreux. Mais au-delà des préoccupations purement mercantiles qui n’intéressent finalement pas grand monde, Uncharted : The Nathan Drake Collection est surtout l’occasion de se faire ou refaire l’une des meilleures trilogies de la génération précédente. Si ce n’est même la meilleure. Trois jeux qui ont marqué au fer rouge les joueurs PS3 avec comme point d’orgue le second épisode qui reste encore aujourd’hui un exemple de maîtrise en terme de rythme et de réalisation. Et puis mine de rien, cette compilation arrive à point nommé pour se mettre en appétit avant la sortie d’Uncharted 4 qui est calée au mois de mars prochain. Et comme Naughty Dog est occupé à nous confectionner un jeu qui va, sans le moindre doute possible, nous en mettre plein la gueule, c’est BluePoint Games qui s’est occupé de cette compilation PS4. Un petit studio de commande qui s’est déjà fait les dents sur de nombreuses rééditions comme celles de God of War ou encore Metal Gear Solid et qui est actuellement sur le portage de Gravity Rush sur PS4. Un studio d’expérience qui réalise avec Uncharted : The Nathan Drake Collection sa plus belle œuvre, mais aussi et surtout, la plus aboutie des compilations HD.

Le meilleur des plans à 3

Uncharted The Nathan Drake CollectionPeu importe l’épisode par lequel on commence, la baffe que l’on prend est d’abord visuel : Oh putain, que c’est que c’est beau ! Les petits gars chez BluePoint Games ne se sont pas seulement contenté de lisser les graphismes et caler le framerate à 60 images par seconde, ils ont aussi retravaillé les textures,  amélioré la gestion de la lumière, ajouté des effets de particules et ont gommé l’ignoble aliasing de l’ère PS3 pour un rendu visuel tout simplement somptueux. Même le modèle 3D de Drake a eu le droit à un petit coup de polish pour plus d’homogénéité entre les trois jeux. Si Uncharted 2 et 3 sont toujours très impressionnants à voir sur PS3, le premier épisode, qui date tout de même de 2007, a quant à lui prit un petit coup de vieux. Dans cette compilation, il est tout bonnement méconnaissable et n’a strictement rien à envier à la plupart des triples A qui sortent aujourd’hui sur PS4 ou Xbox One. Mais ce n’est pas tout. Au-delà de la refonte visuelle,  BluePoint Games a également bossé sur le gameplay des trois jeux et a réussi le petit exploit de les harmoniser. De quoi profiter de Drake’s Fortune avec les spécificités du troisième épisode sans avoir à subir la visée bancale et la compatibilité Sixaxis de 2007. On peut ainsi passer d’un jeu à l’autre sans subir la moindre gêne, mais le trip d’enquiller les jeux les uns derrière les autres est bien trop plaisant pour perdre son temps à switcher entre les trois. Côté contenu, on notera l’absence de modes de jeu en ligne, ce qui est loin d’être une grande perte à mes yeux, et l’ajout de différentes mignardises comme le mode photo, un mode chrono (un peu osef puisque la licence ne se prête pas spécialement au speed run), de nouveaux modes de difficulté ainsi que de nouveaux trophées pour les amateurs de chasse aux platines. Par contre, il est toujours obligatoire de boucler les jeux au moins une fois pour profiter du mode de difficulté le plus élevé et de quelques petits bonus symaptoches comme les munitions infinies, le mode miroir ou encore l’option des filtres visuels (Sépia,  next-gen etc.). Un choix plutôt regrettable de la part des développeurs. Surtout dans le cadre d’une compilation qui se prête justement bien à la disponibilité de ce genre de bonus. Et histoire de chipoter encore quelques petites secondes, j’ajouterais qu’un petit affinage de la visée, qui reste encore trop flottante à mon goût, n’aurait vraiment pas été du luxe. Mais c’est vraiment pour chipoter. Viens maintenant la problématique du prix. Car pour les joueurs possédants déjà les jeux sur PS3, lâcher une soixantaine d’euros a de quoi être difficile malgré toute l’exemplarité de cette compilation. On reste à des années-lumière de la notion même d’arnaque, mais en cette période faste de l’année où les jeux s’enchainent jusqu’à l’overdose, la gestion du budget est un élément crucial pour le joueur qui n’a pas la chance de payer l’ISF. Par contre, pour les autres, ceux qui n’ont pas eu de PS3 ou qui n’ont jamais posé les mains sur un Uncharted de leur vie, le passage en caisse n’est pas recommandé, il est presque obligatoire. Car qu’on découvre ou retrouve les aventures de Nathan Drake, l’expérience n’en reste pas moins délicieuse.

[box type=”shadow” align=”” class=”” width=”500″]

note_5La compilation ultime
Avec Uncharted : The Nathan Drake Collection, Sony nous livre la toute meilleure compilation HD de cette génération. Statut qui était détenu jusqu’alors par un certain GTA V. Car en plus d’avoir harmonisé le gameplay des trois épisodes et d’avoir ajouté du contenu supplémentaire, les petites mains de BluePoint Games ont réalisé un travail d’orfèvre sur la refonte visuelle. Le résultat est tellement impressionnant que le premier Uncharted en est presque méconnaissable et qu’il a de quoi tenir la dragée à certaines productions actuelles. Même les plus grosses ! Si la question de l’investissement a de quoi être posée pour les vétérans de la saga, les fameux possesseurs de PS4 qui n’ont jamais joué à un Uncharted peuvent sauter dessus les yeux fermés. Ils mettront juste les mains sur l’une des meilleures trilogies de la génération précédentes sous sa forme ultime.

[/box]

7 Commentaires

  1. Effectivement, dans le premier Uncharted, tu débloquais des vidéos Making of dans les bonus. Là, elles n’ont pas l’air d’y etre. Un manque de place sur la galette j’imagine.

  2. Jeu magnifique comme ceux de la ps3 ! Uncharted reste la meilleur série de Sony ! C’est LE jeu de la ps3-4 en attendant le 4 ! Seule petit bémol : le manque de multi pour prolonger lexperience, mais vu la qualité du jeu , je ne me plains pas !

    • J’ai pas le souvenir d’avoir dis qu’on devait acheter une console pour seulement jour à un jeu Old Gen. A croire que tu n’as juste pas lu.

  3. Salut,
    J’ai été super contente de profiter de toute la saga d’Uncharted en HD. On a eu droit à un magnifique scénario et, de plus, le graphisme était à la hauteur de mes attentes.

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom