Test de Rainbow Six Siege

Le monde est une fois de plus menacé par une organisation terroriste de grande envergure. Pour cela une solution s’impose ! Relancer le programme Rainbow faisant appel aux meilleures cellules anti-terroristes mondiales, afin d’éradiquer la menace une bonne fois pour toutes. Voici le programme de Rainbow Six Siege.

Test de Rainbow Six SiegeEn gros, le SAS, le GIGN, le SWAT, les SPETNAZ, le CSG 9 enverront leurs meilleurs opérateurs pour créer des équipes de ouf malades et péter la gueule aux terroristes ! Voici le scénario, concis, explicite et terriblement excitant ! Certains en attendront plus comme dans les anciens opus, mais ce Rainbow nouveau change la donne pour s’axer sur les états de siège (d’où le nom), donnant une dimension plus compétitive et rapide qu’auparavant. Ne tournons pas autour du pot 20 piges, si vous avez l’âme d’un tacticien, le sens du jeu en équipe, avec une bonne réactivité à changer de stratégie sous un feu nourri, Rainbow Six Siege sera vous satisfaire grandement.

Voici un petit trailer pour vous mettre dans l’ambiance:

Mise en situation

Test de Rainbow Six SiegeDans Rainbow Six Siège (RSS), que vous soyez coté terroriste ou forces de l’ordre ( 5 vs 5 en multi joueurs), votre sens tactique et votre rapidité d’exécution seront mise à rude épreuve. Déjà vous évoluerez uniquement dans des petites maps mettant en scène un avion, une ambassade ou un entrepôt? Vous voyez le genre ? Au nombre de 10, les environnements ont tous une particularité à vous faire appréhender vos assauts ou vos défenses de manière complètement différente, sans compter que les objectifs sont différents. Libération d’otages (sans le flinguer bien sûr), désamorçage de bombe j’en passe et des meilleures. Sachez que votre jauge de vie n’est pas celle d’un Call Of Duty et ne se régénère pas une fois cachée derrière une pierre lol. Vos armes ont du recul, beaucoup de recul tant que vous ne les équiperez pas un peu au fil de votre progression. Vos agents spéciaux (10 opérateurs assaillants / 10 opérateurs défensifs), apportent énormément au gameplay à partir du moment ou ils sont utilisés comme il faut et en corrélation avec son équipe. Vous l’aurez compris, on ne fait pas n’importe quoi dans ce RSS sinon c’est la sanction immédiate ! Et oui comme d’habitude, même si ce RSS semble moins simu qu’avant, croyez-moi vous aller en baver. Comme un poison a son antidote, chaque opérateur a son Nemesis. Vous avez des spécialités ? Ok l’ennemi en aura aussi pour les contrer ! Je ne vais pas partir dans une description interminable de cas mais sachez qu’il faudra du temps avant de trouver ses opérateurs chouchous et savoir s’en servir face à la menace adverse et ne pas être inutile.

Test de Rainbow Six SiegeBon là je vous ai décrit dans les grandes lignes la partie couillue multijoueurs du jeu. Pas d’inquiétude, même s’il n’y a pas de mode campagne servant de tuto pendant 5h, vous aurez quand même la possibilité d’apprendre les rudiments à votre rythme. Pour cela, il y a les Situations. Au nombre de 10 vous plongerez en solo contre des bots afin de goûter aux plaisirs de créer des brèches dans les murs, attaquer en rappel par des fenêtres, localiser les ennemis avec votre fidèle drone, extraire un otage, désamorcer une bombe, utiliser des compétences spéciales, flinguer tout simplement des terroristes et j’en passe… C’est vraiment essentiel pour bien débuter, surtout que si vous réussissez vous obtiendrez des crédits qui permettront d’acheter des opérateurs, des armes ou aussi des skins de kikoo qui ne servent à rien lol. Une fois votre petite formation solo (quand même ardue) terminée, vous accéderez au mode Chasse aux Terroristes. Plus convivial et en phase avec le cœur du jeu, vous pourrez jouer avec d’autres joueurs, en team, contre les terroristes. Reprenant toutes les situations du mode multi, la Chasse aux terroristes sera la formation ultime avant de vous lancer dans le compétitif. Croyez-moi, même si ce n’est pas de vrais opérateurs en face, mais de simples terroristes bots avec un masque bidon, la tache ne sera pas si facile. L’IA n’est pas dingue, j’avoue, mais quand ils attaquent accompagnés de leurs Kamikazes de merde, c’est l’enfer sur terre ! Commencez en difficulté normale c’est un conseil ahahah. Oui 3 modes de difficulté sont proposés, Normal, Difficile et le pompon, Réaliste ! A noter que dans les 3 modes, le tir sur ses potes fait mal hein, et en réaliste il tue direct donc faites bien attention. Je ne le dirai jamais assez, c’est tactique OK !!!

L’art de la Destruction

Test de Rainbow Six SiegeUne particularité de ce RSS est son moteur physique de destruction d’environnements. Quasiment tout se détruit ! Cette innovation pousse le réalisme de manière impressionnante, voir les murs se percer sous une rafale de mitrailleuse ou encore voler en éclats avec un pain de C4 rend dingue ! A la fin des assauts, je vous promets que même Damidot ne pourra rien maroufler tellement c’est défoncé de partout lol. De plus la possibilité de ce moteur physique ne servira pas uniquement au cosmétique car cela vous permettra vraiment de vous créer des angles de tir, de surveillance et bien évidemment de rentrer en mode KESKIYAAAAA à travers les murs ^^ Perso mon gros kiff est de faire péter un mur avec des gugus juste derrière ou une trappe avec du monde en dessous… Du gros dégât croyez-moi ^^

Du bon son dans les oreilles

Test de Rainbow Six SiegeLe son, autre très bon point du jeu qui là aussi pousse le réalisme et l’immersion au max ! Vu qu’il n’y a pas de radar sur votre hub et que vos drones de repérage posent des marqueurs fixes, écouter reste la meilleure option pour localiser vos adversaires. Que vous soyez assaillants ou défenseurs vous entendrez des choses qui pourront vous indiquer un danger proche. Les pas, les discussions, les portes cassées, les rechargements et tout un tas d’autres sons qui vous feront même flipper pour rien lol. Par contre, si vous entendez respirer fort comme Dark Vador FUYEZ ! C’est mon conseil, je ne peux pas en dire plus comme l’Imam de Drancy ahahahah ! L’effort fait sur la spatialisation du son est vraiment bonne et monte bien sûr de level si vous jouez au casque qui pour moi est essentiel sur RSS. Comme pour le moteur physique, le son n’est pas juste pour faire bien, il est utile voir primordial pour survivre.

[box type=”shadow” align=”” class=”” width=”500″]

note_4 Mission accomplie
Vous l’aurez sûrement compris, j’ai vraiment kiffé le jeu. Je l’attendais depuis un moment et contrairement à Battlefront, il a répondu à mes attentes et même beaucoup plus. Il est clair qu’il n’est pas parfait, l’IA est par moments dinguo, des glitchs chelou sont présents, les serveurs bugs de temps à autre, il n’est pas spécialement beau comparé aux standards actuels et certains le trouveront un peu chiche en contenu (ce qui n’est pas mon cas) mais, franchement, il met une belle claque tant il est immersif et tactique ! Gagner sur le multi vous procure un gros kiff tellement la pression est omniprésente tout du long. Chasser les terroristes avec vos potes dans les niveaux difficile et réaliste vous donne vraiment chaud autant pour vous que pour vos équipiers. Le teamplay est plus que jamais au centre du jeu au point de réfléchir pour les autres ou s’inquiéter pour eux quand ils partent en premier à l’assaut. Croyez-moi, Rainbow Six Siège est beaucoup plus riche qu’il en a l’air et bien plus chargé au niveau des sensations que la plupart des FPS actuels. De plus Ubisoft a promis de filer du contenu gratuitement tout au long de l’année pour renouveler le gameplay. Alors pourquoi ne pas tenter l’expérience ? Perso moi j’y retourne avec plaisir 😉

[/box]

Facebook Comments

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom