Avec LEGO Jurrasic World, les petites briquettes colorées s’attaquent à l’une des franchises les plus emblématiques du grand écran. Et bien que le résultat soit plutôt sympathique,  la formule commence sérieusement à s’essouffler.

Depuis LEGO Stars Wars, j’ai toujours été un grand fan des différentes adaptations et productions estampillées LEGO. Des aventures d’Indiana Jones à celles de Batman en passant par les pérégrinations du balafré Harry Potter, les jeux Lego ont toujours été pour moi cette petite bouffée d’air frais entre deux gros blockbuster bien gras. LEGO Jurrasic World ne déroge pas à la règle et se pose comme un chouette petit jeu qui retrace les événements des quatre films de la saga Jurrasic Park. Et pour ceux n’ayant pas spécialement envie de revivre la trilogie originelle, il est tout à fait possible d’embarquer dès le départ pour Jurrasic World et dresser quelques velociraptor en compagnie d’Owen Grady. Mais ce serait passer à coter d’une pléthore de scènes cultes remises au goût du jour par des briques toutes en couleurs et l’humour si caractéristique des productions LEGO. Même si, pour le coup, cet épisode manque un peu de finesse de ce côté-là. Mais qu’importe, si la formule a beau continuer de fonctionner, elle commence sérieusement à sentir le renfermer et on lui sent une réelle difficulté à se renouveler.

En effet, le principe du jeu reste toujours le même. Au commande d’un ou plusieurs personnages que l’on échange d’une simple pression de touche, le but est de parcourir une succession de niveaux et de résoudre différentes énigmes en détruisant des éléments du décor, en bricolant des objets ou en activant un levier ici et là. La particularité étant que chaque personnage à ses propres spécificités et qu’il est nécessaire de passer son temps à swicther entre eux pour évoluer. Par exemple, un perso va être capable d’assembler des os tandis qu’un autre peut faire pousser des plantes ou encore fouiller les excréments (si, si) de nos amis les dinos pour y trouver des items. Bref, les mécaniques de jeu restent les mêmes et bien qu’on ait droit à quelques petites courses-poursuites bien senties, la formule a beaucoup de mal à se trouver une seconde jeunesse. Et la difficulté n’arrange pas les choses puisque le jeu est d’une simplicité presque enfantine avec des énigmes qui se résolvent d’elles-mêmes. Et je ne parle pas de la réalisation graphique qui, bien qu’irréprochable et très propre, reste désespérément timide avec des décors qui gagneraient à un être un peu plus fouillés ou, pourquoi pas, intégralement destructible. Le genre de nouveautés qui feraient du bien à un style de jeu qui sait rester efficace, mais qui commence dangereusement à lasser.

 

[box type=”shadow” align=”” class=”” width=”500″]

note_3 Sympathique
LEGO Jurrasic World est un bon petit jeu qui plaira aussi bien aux fans de jeux LEGO que ceux de la saga initiée par Steven Spielberg. Le gameplay reste toujours aussi efficace et on prend toujours autant de plaisir à collectionner les pièces LEGO pour débloquer la palanqué de personnages disponibles et atteindre le sacrosaint 100%. Néanmoins, la formule commence cruellement à dater et la lassitude a de quoi s’installer au bout de quelques heures de jeu. De là à dire que qu’on est face au jeu LEGO de trop, certainement pas, mais il serait peut-être temps de songer à donner un bon gros coup de balai à la formule avant qu’il ne soit trop tard.

Acheter LEGO Jurrasic World au meilleur prix sur Amazon
[/box]

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom