test de gravity rush remastered

Après m’avoir complétement retourné la tête sur PS Vita, Gravity Rush recommence son manège sur PS4 dans une version remasterisé. Le tout sans même me filer la gerbe.

test de gravity rush remasteredEn attendant les grosses exclus qui devraient commencer à défiler dès cette année, Sony compte une fois de plus sur ses gloires du passé pour combler son catalogue PS4. Après Uncharted, God of War ou encore The Last of US, c’est maintenant au tour de Gravity Rush d’atterrir sur PS4 pour le bonheur des fans bouillant d’impatience de tâter sa tant attendue suite. Gravity Rush est certainement le meilleur jeu de la ludothèque PS Vita et ce n’est pas une surprise de le voir débouler aujourd’hui sur console de salon puisqu’il était initialement prévu sur PS3. Mais soucieux de fournir des exclusivités de poids pour sa portable, ce qui a bien changé depuis, Sony a décidé d’annuler le jeu sur PS3 pour le porter sur PS Vita. Pour en revenir au jeu, Gravity Rush nous raconte l’histoire de Kat, une blondinette amnésique qui a la faculté de jouer avec la gravité au contact d’un mystérieux chat noir qui la suit partout. Un pouvoir qui lui sera d’une très grande utilité pour sauver la cité d’Hekseville d’une tempête gravitationnelle qui la menace et des Névis, d’odieux monstres rosâtres, qui foutent le bordel aux quatre coins de la ville. Le jeu prend la forme d’un open world tout ce qu’il y a de plus classique où l’on vogue de missions en missions dans une ville flottante qui est découpée en une poignée de quartiers au style radicalement différent. Et en plus des différentes missions principales qui font avancer le scénario, le jeu est parsemé de nombreux défis en tout genre qui m’avaient rapidement filé la gerbe sur PS Vita. Chose qui n’est pas encore arrivé sur PS4 où j’ai pu faire valdinguer Kat dans tous les sens sans pour autant avoir l’impression de jouer sur le pont d’un bateau perdu au beau milieu d’une tempête.

test de gravity rush remasteredÇa a l’air con dit comme ça, mais malgré tout l’amour que je porte pour la version PS Vita de Gravity Rush, je me sentais systématiquement nauséeux après une grosse session de jeu. On appelle ce phénomène le Motion Sickness et il est ici dû aux contrôles gyroscopiques et à la tenue de la console qui fait fatalement bouger l’écran. Une gêne légère, mais suffisamment présente pour venir gâcher mes longs run sur le jeu. Et c’est bien pour ça que l’édition PS4 du jeu devient la version ULTIME avec ses contrôles agréables, précis et qui ne filent pas la gerbe après deux heures de jeu. Graphiquement parlant, les joueurs qui pensaient tomber sur un jeu retapé de fond en comble vont être déçus car il n’a pas changé d’un iota hormis des traits un peu plus fin et une meilleure définition des textures. Mais comme le jeu était somptueux sur PS Vita, il le reste tout autant aujourd’hui avec sa palette de couleurs chaleureuses dans les notes pastelles et son style à mi-chemin entre de l’animé japonais et de la BD franco-belge. Une patte graphique qui fait mouche instantanément et qui rend merveilleusement bien sur une large dalle HD pour une expérience de jeu tout optimale. Et comme la PS4 en a tout de même bien plus sous le capot qu’une honorable Vita, le jeu tourne sans le moindre toussotement avec des temps de chargement presque inexistant qui rendent les déplacements sur la carte vraiment très rapide. A l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas encore terminé le jeu, mais c’est vraiment un pur plaisir de retrouver Kat et j’encourage chaudement tous les joueurs ayant déjà fait le jeu sur PS Vita de se laisser tenter par cette remasterisation. Quant aux autres, ils ne savent tout simplement pas la chance qu’ils ont de découvrir Gravity Rush sous sa plus belle forme.

[box type=”shadow” align=”” class=”” width=”500″]

note_5Incontournable
Gravity Rush était un petit chef d’œuvre sur PS Vita, il en va évidemment de même sur PS4. Mieux, cette nouvelle version montre le jeu de la Team Siren sous son meilleur profil avec des temps de chargement éclair, des traits plus fins, l’intégralité des DLC sur la galette et des contrôles beaucoup plus précis que le gyroscope de la PS Vita qui annihile toute envie de vomi entre deux séances de défis. Retrouver Kat sur un grand écran HD est un véritable petit plaisir et que l’on ait déjà fait ou non le jeu sur PS Vita, Gravity Rush Remastered devient un passage incontournable pour les joueurs PS4. Car en plus d’avoir la garantie de passer un très bon moment, le jeu permet surtout de se mettre dans de bonnes conditions avant l’arrivée de sa suite en fin d’année.

[/box]

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom