desert bus

Salut les amis. Aujourd’hui, pas de Sexy-Dredi, mais une touche d’humanité avec la nouvelle édition du Desert Bus de l’espoir. Un marathon de trois jours où une série de personnalités, du monde du jeu vidéo ou d’ailleurs, vont se relayer sur l’un des jeux les plus ignobles au monde : Desert Bus. Une formidable aventure humaine dont le but est de récolter un maximum de dons pour le Secours Populaire tout en faisant gagner un maximum de cadeaux à ses généreux donateurs. Et ça commence maintenant !

Le concept du Desert bus de l’espoir ne date pas d’hier. Initialement lancé sous le nom de Desert Bus For Hope par nos cousins canadiens en 2007, l’édition française est née l’année dernière sous l’impulsion de Mickaël Newton (Loisirs Numériques) et Florent Gorges (Omaké Books). Le principe est d’une simplicité enfantine et consiste à faire jouer une série de personnalités pendant trois jours à Desert Bus sur Mega-CD. Le tout étant bien évidement retransmis en live sur internet. Et afin d’encourager les dons, qui seront intégralement reversés au Secours Populaire (près de 15.000 euros ont été récoltés l’année dernière), chaque invité propose un ou plusieurs petits cadeaux qui sont à gagner lors de son passage. Pour l’anecdote, alors que je ne visais aucun lot en particulier, j’ai eu l’agréable surprise de découvrir, quelques semaines après l’évènement, un jeu PS2 en version japonaise dans ma boite aux lettres suite à mon don. Sympa non ?

Cette année, les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens avec de bien jolis lots à gagner (L’édition Kyrat de Far Cry 4, l’édition collector d’Assassin’s Creed Unity ou encore un exemplaire du jeu Mr.Splash ! sur Nes) et aussi une pléthore d’invités dont un certain Antoine De Caunes. Alors, si vous voulez joindre l’utile à l’agréable, tenter de gagner un truc sympa tout en faisant un bon geste, n’hésitez pas à suivre cette nouvelle édition du Desert Bus de l’espoir, de faire un petit don et surtout de partager un max.

Watch live video from DesertbusFR on www.twitch.tv

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom