Une semaine avant sa sortie, les premiers tests de Death Stranding sont enfin en ligne et ils sont accompagnés de leurs sacrosaintes notes. Et si certains journalistes n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère, le jeu est globalement très bien accueilli. Notamment en France

Death Stranding est un jeu qui va diviser. Ça, on le sait depuis le jour où le jeu a été dévoilé et qu’on a vu le nom d’Hideo Kojima s’imprimer à l’écran. Car qu’on le veuille ou non, si le père de Metal Gear est adulé de par le monde entier, il a presque autant de détracteurs qui n’hésitent jamais à pointer du doigt ses œuvres qui sont indubitablement marquantes, mais loin d’être imparfaite.

Death Stranding n’échappe donc pas à la règle et si l’accueil est pour le moins chaleureux, avec un metascore de 84 au moment où j’écris ces lignes, certains n’ont pas hésité à sortir la hache comme IGN avec son 6,8 qui est une assez mauvaise note si on tient compte de leur échelle de notation. Mais ce qui ressort, c’est que le jeu d’Hideo Kojima est une vision d’auteur singulière qui pousse le réalisme dans ses derniers retranchement et casses les codes quitte à laisser des joueurs sur le bas-côté. Par contre, alors que nous sommes mondialement connus pour être cruel, mais juste, je trouve les notes françaises plutôt bonnes pour un jeu de Kojima. Voyez plutôt :

Les notes françaises de Death Stranding

Si les joueurs accordent une très grande importance aux notes, peut-être même un peu trop, n’oubliez pas qu’il faut surtout lire ces tests pour comprendre les forces et les faiblesses du jeu. Aussi, n’oubliez pas que l’objectivité n’est qu’une chimère et que chaque testeur note un jeu selon des sensibilités qui lui sont personnelles. Et puis il n’est pas interdit d’adorer un jeu que tout le monde déteste et vice et versa.

Death Strandng sera disponible sur PS4 le 8/11 et vous pouvez précommander le jeu dans différentes éditions ou même la PS4 Pro en édition limitée si le cœur vous en dit.   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here