Plus d’une semaine après la conférence de Sony où il a été dévoilé, le dernier trailer de Death Stranding continue de tourner en boucle dans ma tête et sur tous les écrans qui peuvent passer entre mes mains. De quoi me donner envie d’essayer de décrypter tout ça et d’imaginer à quoi pourrait ressembler l’histoire du jeu.

Qui est Sam Porter ?

Sam, c’est le personnage principal de Death Stranding, il est incarné par l’acteur Norman Reedus (The Walking Dead) et ce devrait être le seul personnage jouable du jeu. Pour le moment, on ne connait pas grand-chose de son histoire, mais la discussion en ouverture du trailer nous informe qu’il n’est qu’un simple livreur. Ce qui concorde avec les récentes déclarations de Kojima qui disaient que nous n’allions pas incarner un héros comme il nous avait habitués jusqu’ici, mais une personne quelconque, un simple ouvrier. Ce qui se matérialise à travers le gameplay, de ce qu’on peut en voir dans le trailer, où Sam doit marcher des heures pour transporter des colis, des caisses métalliques et ce que l’on devine être un corps.

Une histoire de fin du monde

Comme c’est très à la mode depuis ces dernières années, il y a de fortes chances que Death Stranding se déroule dans un futur plus ou moins proche où le monde aura sombré dans le chaos. Reste à savoir pourquoi ? Une guerre, une invasion Alien, un virus ou un déchainement de la nature, j’imagine qu’on n’en saura pas plus avant la sortie du jeu ou les mois qui précéderont. En tout cas, lorsqu’on voit Sam déambuler dans les ruines de ce qui ressemble à un centre commercial, qu’on peut apercevoir au loin des immeubles au beau milieu de la végétation et qu’on doit se protéger d’une mystérieuse pluie qui fait vieillir, la fameuse timefall, on peut se permettre de penser que le monde ne tourne plus vraiment rond.

death stranding histoire

Des livreurs d’espoir

Si vous avez bien tout suivi, Sam est un livreur, et si on se réfère à sa combinaison, il travaillerait pour Bridges, une compagnie qu’on peut imaginer en concurrence avec Fragile Express, la société pour laquelle travaillerait le personnage campé par Léa Seydoux et qu’on voit pour la toute première fois dans ce nouveau trailer. Son équipement à l’air nettement plus avancé que celui de Sam avec une combinaison évolutive et un parapluie qui la protège de la timefall. Avec toutes ces informations, on peut penser que Death Stranding nous va nous dépeindre un monde où les gens ne sortent plus à l’extérieur. Et ce serait donc le rôle de ces sociétés d’assurer des livraisons ou d’aller récupérer des cadavres de personnes laissées à l’abandon.

death stranding histoire

Les ombres de Death Stranding

Si ce dernier trailer se veut pacifiste, alors qu’on devine qu’on pourra utiliser des armes, Hideo Kojima nous a une nouvelle fois montré les grands méchants du jeu. Ces ombres noires, invisibles à l’œil nue, qui laissent des empreintes de mains sur le sol et qui semblent accélérer la croissance de la végétation sur leur passage. Pour les localiser, on sait qu’il faut utiliser un bras mécanique qui indique leur présence en papillonnant. Par contre, on ne sait pas si ce système fonctionne grâce au bébé que Sam porte en bandoulière, dans ce cas-là ce serait le bébé qui aurait la capacité d’identifier ces entités, ou s’il s’agit simplement d’une source d’énergie. Là, je vous avoue que c’est encore très flou pour moi. Par contre, ce qu’on sait, c’est qu’une fois que les ombres nous détectent et nous emportent sous le sol, on ne meurt pas forcément et on serait même capable de nous repêcher. Ce qui provoquerait une explosion avec un cratère comme on peut le voir dans le troisième trailer.

Un monde parallèle ou l’au-delà ?

Il est clair qu’il existe deux mondes dans Death Stranding. Le monde réel, celui où l’on voit Sam livrer ses colis et tenter d’échapper aux ombres. Et puis il y a l’autre, très ésotérique, irrationnel, avec des animaux morts échoués au bord d’une plage. Ça reste une théorie, mais je pense que ce monde est l’équivalent du Game Over, un peu comme l’antichambre de la mort. Au lieu de mourir, puis de recommencer au dernier point de sauvegarde, comme on le ferait dans n’importe quel autre jeu, on serait propulsé dans ce monde et on devrait trouver une solution pour en sortir. Et c’est la présence de cette énigmatique et très jolie femme blonde à la fin du trailer qui m’a fait penser à ça. En effet, il faut savoir que ce personnage est campé par Lindsay Wagner (Super Jaimie), une actrice de 67 ans qui a été rajeunit dans le jeu. Par contre, si on prête attention à la photo que Sam regarde dans la grotte au début du trailer, on peut l’y voir, à côté d’une femme qui semble être enceinte, et accompagné d’une autre femme, plus vieille et qui ressemble curieusement à Lindsay Wagner. On pourrait donc imaginer que c’est la mère de Sam, qu’elle est morte depuis un certain nombre d’années et qu’à chaque fois qu’il bascule dans l’autre monde, il l’a retrouvé, mais sous des traits plus jeunes. C’est un peu tiré par les cheveux, mais je vois bien un délire dans ce genre.

death stranding histoire

Au final, tout est encore très floue, Hideo Kojima est un vrai petit coquin, il aime jouer avec ses fans et il n’est pas impossible que l’histoire n’ait strictement rien à voir avec ce que j’avance. Mais pour le moment, j’imagine que Death Stranding va nous raconter l’histoire d’un livreur en deuil dans un monde bouleversé par un évènement. Une espèce de cataclysme qui a remis en cause les lois de la physique, du temps et a permis une fusion entre deux mondes que j’imagine être celui de vivants et des morts. À moins que…

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom