Après avoir squatté des conflits contemporains et même des joutes interplanétaires à bord de vaisseaux spatiaux, Call of Duty revient à ses premières amours avec la Seconde Guerre mondiale. Et vous savez quoi ? bah c’est vachement bien.

Il y a un peu plus dix ans, au moment de la sortie de Call of Duty : World at War, plus personne ne voulait de la Seconde Guerre mondiale qu’on nous avait servie jusqu’à l’overdose entre la série d’Activision, Medeal of Honor ou encore Brothers in Arms. Aujourd’hui, la tendance a n’est plus la même et je n’ai pas croisé une seule personne sur le net qui trouvait quelque chose à redire sur Call of Duty : WWII, son débarquement, ses tranchées boueuses ou encore ses nazis. Comme quoi, les joueurs ne sont jamais contents. Tout ça pour vous dire que j’ai pu jouer au jeu sur PS4 au début du mois dernier et que ce soit sur le solo, le multi ou le mode Zombie, je me suis plutôt régalé.

Si vous souhaitez connaitre mon avis un peu plus en détail sur le jeu de Sledgehammer Games, vous pouvez aller lire mon test sur Console-toi, mais si je devais vous résumer en quelques points ce que j’en ai retenu, ce serait :

  • Un mode solo très efficace qui se pose comme l’un des meilleurs de la série.
  • Un scénario très agréable à suivre à la sauce Band of Brothers.
  • Des personnages attachants dont on n’oublie pas le nom
  • La disparition de la régénération aromatique qui change un peu la donne
  • Une prise en main immédiate pour un plaisir de jeu qui l’est tout autant
  • Un multijoueur classique, mais avec quelques nouveautés
  • Le mode WAR et l’apparition du quartier général.
  • La possibilité de tuer des nazis zombies par milliers.

Enfin, si je devais mettre une note à Call of Duty : WWII avec la notation du blog, ce serait un jolie 7/10. Ou un 8. Mon cœur balance.

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom