cinéma

Entre deux bonnes glaces, une tête dans la piscine et une séance d’étalage de Biafine sur du cuir écarlate (Là je parle pour moi), l’été est souvent synonyme de petites sorties au cinéma (Là, je parle toujours pour moi). Du coup, je me suis dit que vous emmerderais bien avec mes 5 attentes de l’tété. Là, juste comme ça.

Transformers : Age of Extinction (16/07/2014)

Bien que les deux derniers épisodes m’aient profondément ennuyé (Pour ne pas dire un autre mot et tomber dans la répétitivité), j’ai toujours eu l’œil humide à la simple énonciation du mot Transformers. Que voulez-vous, voire des caisses se transformer en robots et se friter la gueule avec d’autres robots, j’adore ça. Alors quand j’ai vu des dinosaures robots dans la bande annonce de ce nouveau Transformers, je me suis tout suite dis que je n’allais pas manquer ça. En plus y-a Mark Wahlberg dedans. Et juste pour ça je valide.

[divider]

Fastlife (16/07/2014)

Sauf surprise, Fastlife sera une merde de plus à accrocher au tableau de chasse du cinéma français. Alors pourquoi mettre ce film dans ma liste des attentes alors ? Bah parce que la bande annonce m’a fait marrer et que je suis fan de Thomas Ngijol ! C’est con je sais. Mais c’est comme ça.

[divider]

La planète des singes : L’affrontement (30/07/2014)

Bien que je ne sois pas fan de la mythologie de la planète des singes, j’ai particulièrement apprécié le dernier épisode en date sur les origines de cette saga. En même temps, la perspective de voir comment les singes vont se démerder pour nous mettre à l’amande  est assez intéressante. Ça pourrait nous servir. Sait-on jamais.

 

[divider]

Les gardiens de la galaxie (13/08/2014)

Je ne connais absolument rien sur les gardiens de la galaxie, mais la bande annonce du film a merveilleusement bien fouettée ma curiosité. Alors j’irais sans crainte, sans apriori et je verrais bien comment j’en ressors.

[divider]

The Expendables 3 (20/08/2014)

Tout comme pour Fastlife, The Expandables 3 a toutes les chances de son côté pour être une bouse de plus. Comme les deux premiers en fait. Mais avec son casting de malade (Issue de mes années 90 chéries), son scénario nanardesque et ses scènes d’action uber abusées, ça en devient un indispensable. Et je signe les yeux fermés.

1 commentaire

  1. Transformers age of extinction se veut plus mature et plus adulte que les précédents volets, d’autant fini le héros de Sam witwicky interprété par Shia Labeouf. Il faut voir ce que les nouveaux acteurs vont donner comme tournant dans ce film.

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom