Blue Light Of DeathMalgré un excellent démarrage ce week-end aux Etats-Unis, la PS4 connait son premier couac : Le Blue Light of Death. Un problème technique rendant inutilisable la console de Sony. Flippant?

 

Les guéguéreux et les trolleurs n’auraient pu rêver mieux. Après un démarrage en trombe aux Etats-Unis, on parle d’un million de consoles vendues en 24 heures, la PS4 connait son premier revers. La Xbox 360 avait son RROD, la PS3 son YLOD et la PS4 a maintenant sont BLOD (Blue Light Of Death), un problème technique rendant la console inutilisable et caractérisé par un rayon bleue sur le capot de la machine. Le genre de petits soucis qu’on a clairement pas envie d’avoir après avoir déballé sa jolie console flambant neuve et surtout après avoir lâché 400 euros. Pour le moment ça s’enflamme joliment sur les forums et les pro Xbox One s’en donnent à coeur joie. En même temps c’est de bonne guerre.

 

Mais doit-on avoir peur de ce Blue Light Of Death? Bah oui et non. S’il est complètement débile de se dire que ça n’arrivera qu’aux autres, pas la peine d’annuler sa préco comme une vielle tafiole pour autant. Actuellement, selon la rumeur, j’insiste la dessus, on parle de 5000 consoles défectueuses. Je ne sais pas si vous êtes doué en maths, mais sur 1 million de consoles vendues, ça nous ramène à un ratio de 0,5% de consoles HS. En clair, une broutille. Mais soyons pragmatique et attendons patiemment que les choses évoluent. La console ne sort chez nous que dans deux semaines et on en saura certainement beaucoup plus d’ici là. Si la PS4 a vraiment un soucis de fabrication, ça fera tellement de bruit que personne ne pourra le rater! Et là, ça sera intelligent d’annuler sa preco et  pourquoi pas aller voir la concurrence. Mais pour ma part, je pense qu’on fait beaucoup de bruit pour rien. Enfin j’espère. On verra bien.

1 commentaire

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom