Mon avis sur la Samsung Gear Fit 2

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas. Alors si vous êtes un poil sportif et que vous n’avez pas encore de montre connectée, vous pouvez ajouter la Samsung Gear Fit 2 à votre liste de cadeaux de Noël.

Il y a un peu plus de six mois, je vous disais à quel point j’étais tombé sous le charme de la Samsung Gear S2, une montre connectée particulièrement sexy qui m’a fait totalement changée d’avis sur ce que je qualifiais à l’époque d’attrape-couillons. La seule chose qui clochait étant son prix un poil trop élevé et l’absence d’une puce GPS qui oblige à avoir son téléphone à portée de main pour aller courir, marcher ou faire du vélo. Deux éléments que corrige la Samsung Gear Fit 2 qu’on peut trouver aux alentours de 150 euros chez certains revendeurs et qui intègre une puce GPS pour les sportifs avides de liberté. En clair, le compromis idéal pour moi.

Avec son design sobre tout en élégance et son écran incurvé Super AMOLED qui offre une qualité d’affichage qui chatouille l’excellence, je suis tombé sous le charme de cette montre dès ma toute première utilisation. Le nouveau système d’attache fonctionne à merveille et la montre est si légère qu’on ne la sent pas du tout une fois au poignet. En fait, c’est un tel plaisir de la porter et de l’utiliser que madame me l’a confisqué plus des trois quarts du temps que j’ai eu pour la tester. Je vous laisse imaginer toute ma détresse. Surtout que je l’avais soigneusement customisé avec un joli cadran Batman et tous mes widgets préférés correctement rangés les uns derrière les autres. En parlant de ça, il faut une fois de plus passer par l’application Gear pour configurer la montre et l’appairer à son téléphone. Et en ce qui concerne le tracking d’activité et tout ce qui va avec, il faudra passer par l’application S-Health. Une petite lourdeur dont aurait très bien pu se passer Samsung en ne proposant qu’une seule application. Mais passons, l’installation n’a rien de rédhibitoire et on peut profiter de toutes les fonctionnalités de la montre très rapidement. Comme l’affichage des notifications de son téléphone, la lecture de SMS ou encore le suivi de son activité au quotidien. Tout est clair, parfaitement lisible et comme avec la Gear S2, la facilité d’utilisation est bel et bien au rendez-vous.


Je ne suis pas un grand sportif, mais depuis quelques années, j’ai pris gout à la course et il m’arrive de courir plusieurs fois par semaine. J’étais vraiment très curieux de voir ce que la Gear Fit 2 avait dans le ventre et je n’ai pas été déçu. Grâce à sa puce GPS intégrée, plus besoin d’emporter son téléphone avec soi et le capteur cardiaque fonctionne très bien même lorsqu’on sue à grosses gouttes ou qu’il se met à pleuvoir. La montre est parfaitement étanche et il est possible de prendre sa douche avec ou même faire quelques longueurs si vous êtes plutôt du genre piscine que course à pied. Durant l’activité, la montre affiche plusieurs informations comme le temps, la distance ou encore le rythme cardiaque. Et d’une manière générale, il suffit de démarrer n’importe quel type d’activité pour que la montre la détecte et l’affiche au bout de quelques minutes histoire de motiver les troupes. Le tout étant consultable dans le suivi d’activité qui répertorie le nombre de pas effectués, la durée du sommeil ou encore le nombre de calories brulées. Et pour les amateurs de musique, la Gear Fit 2 propose une capacité de stockage de 4GO pour y stocker des mp3 et en profiter avec un casque Bluetooth. En fait, sans atteindre la qualité et le degré de précision de certaines montres, je pense notamment aux Garmin, la Samsung Gear Firt 2 possède toutes les qualités pour être le nouveau meilleur ami du sportif qui souhaite suivre ses activités. D’un point de vue purement personnel, ces quelques semaines de test m’ont plus que convaincue et j’envisage très sérieusement de m’en prendre une.

Mon avis sur la Samsung Gear Fit 2

Pour finir, parlons rapidement de quelques points qui fâchent, car si j’ai été emballé par la Gear Fit 2, elle n’en reste pas moins sans défaut. Comme par exemple l’absence d’un véritable suivi du sommeil alors qu’elle parvient à nous donner sa durée. Ce qui est plutôt dommage pour une montre qui met autant l’accent sur la santé et le bienêtre. Enfin, l’autre point noir concerne l’autonomie. Sans GPS, la montre est capable de tenir trois jours sans problème, mais dès lors qu’on l’active, elle est incapable de tenir plus d’une journée avec une charge complète. Ce qui peut être assez embêtant lorsqu’on part en week-end sans avoir pensé à emporter son chargeur. Et si j’avoue être toujours aussi fan du chargeur magnétique, devoir l’emporter systématiquement avec soi pour éviter de se retrouver comme un con peut être tout de même un poil contraignant. Des petits défauts qui n’entachent en rien les qualités de la Gear Fit 2 qui entre son prix, son design et ses fonctionnalités reste une montre connectée de premier choix en plus d’être une excellente idée cadeau pour les fêtes de fin d’année.

Mon avis sur la Samsung Gear Fit 2

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom