Voilà maintenant plus de deux semaines que j’ai terminé Assassin’s Creed Origins et je n’ai toujours pas trouvé le temps de vous en parler. Faut dire que je manque cruellement de temps ces derniers temps. (Ça fait beaucoup de « temps » non ?). Du coup, même si c’est un jeu incroyablement généreux que j’ai savouré de la première jusqu’à la toute dernière minute, et je compte bien le poncer jusqu’au bout du bout, je me suis dit que j’allais prendre le truc dans l’autre sens et vous donner mes impressions en seulement quelques lignes. Et puis ça sera jamais qu’à peine plus court que les tests / avis / critiques chez certaines personnes.

  • Assassin’s Creed Origins est le meilleur épisode de la franchise. Et de très loin.
  • Jamais je n’aurais pensé passer plus de 50 heures dessus. Et j’ai envie d’y retourner.
  • Bayek et Aya sont des personnages aussi attachants que charismatiques.
  • L’environnement est incroyable, enivrant et d’une richesse folle.
  • Le moteur du jeu est impressionnant et les bugs nettement plus rares qu’avant.
  • Je n’ai jamais pris autant de plaisir à me balader au beau milieu du désert, explorer les pyramides ou chasser le crocodile dans des marrés entouré d’une chaine de montagnes.
  • Chaque nouvelle région, ville ou ruine est un émerveillement pour les yeux.
  • La structure du jeu est très intéressante, moins linéaire et surtout moins répétitive que par le passé.
  • L’intégration de la chasse, du craft et l’évolution générale du personnage a fait beaucoup de bien à la formule.
  • Le nouveau système de combat est plus riche et plutôt plaisant avec des adversaires qui peuvent être vraiment coriaces
  • Véritable tare dans les anciens épisodes, l’infiltration marche ici vraiment bien. On sent que les devs ont joué à MGS V.
  • Malheureusement, si le jeu est très plaisant à prendre en main, la narration est au ras des pâquerettes.
  • La mythologie n’est pas assez bien exploitée, on n’apprend finalement pas grand-chose et même s’il y a quelques passages à vous coller des petits frissons, du moins aux fans, la fin est expédié bien trop vite et en est même presque ridicule avec un choix de réalisation très étrange.
  • J’imagine, et j’espère, qu’on en apprendra un petit plus dans les DLC.

Sinon, je vous donnais mes premières impressions sur le jeu après quelques heures passées dessus il y a trois mois. OUI, TROIS MOIS DÉJÀ. Le temps passe incroyablement vite.

Facebook Comments
REVIEW OVERVIEW
GOTY
9
Partager
Article précédentNintendo Labo : le nouveau coup de génie du fabricant de jouets Japonais
Prochain articleTop 10 des meilleures pubs du Superbowl

1 commentaire

  1. Je compte m’y mettre prochainement mais je suis un peu frilleux.
    J’ai adoré les Assassin’s Creed mais Unity m’a vraiment déçu, je n’ai même pas essayé Syndicate du coup.
    Tu le recommanderai à un joueur ayant apprécié les premiers opus de la licence ?
    Je cherche un bon Gameplay et une histoire sympa à suivre ^^

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom