Press kit de Bioshock The Collection

La semaine dernière, j’ai dû m’infliger pas loin d’une heure de queue à la poste pour récupérer le Press Kit de Bioshock : The Collection. L’attente en valait bien la peine.

Je déteste aller à la poste. C’est long, c’est chiant et il se passe toujours quelque chose pour nous rappeler à quel point on serait mieux perdu au beau milieu du Mordor à se faire courser par des chevaliers noirs. Mais comme je vous le disais plus haut, ça en valait bien la peine puisque 2K m’a fait parvenir le Press Kit de Bioshock : The Collection alors que je m’attendais à recevoir une simple copie du jeu. Je vous laisse imaginer ma surprise.

Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus, le Press Kit se présente sous la forme d’une boîte de couleur ocre « effet cuivre » protégée d’un fourreau noir du plus bel effet avec d’un côté le logo du jeu en relief et de l’autre la numérotation du kit sur 500 exemplaires. On trouve sur le dessus de la boîte deux pictogrammes symbolisant Rapture et Columbia. Les deux cités de la saga Bioshock qu’on retrouve également à l’intérieur de la boîte, mais dans des visuels nettement plus colorés et fouillés.

En plus des deux Blu-Ray contenant la remasterisation des deux premiers Bioshock et Bioshock Infinite, on trouve à l’intérieur de la boîte un livret avec de très jolies illustrations et des informations sur les jeux ainsi qu’un magnifique double poster. D’un côté, on y voit l’affiche du Masquerade Ball de Rapture et de l’autre, une publicité pour le plasmide Vigor Devil’s Kiss. Je n’ai pas encore la chance d’avoir une gaming room à la maison, mais bien encadrés, ces deux posters doivent faire méchamment classe posés sur un mur.

Enfin, pour terminer en beauté, on trouve dans le fond de la boîte une sublime pièce en métal avec des gravures symbolisant Rapture et Columbia de chaque côté. Ayant fait un peu de magie à une époque, je peux vous dire que cette pièce est tout simplement parfaite pour faire quelques tours de passe-passe. Mais je pense qu’elle sera bien mieux soigneusement rangée sur son socle.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve ce Press Kit tout simplement sublime. Une superbe pièce pour une trilogie qui l’est tout autant. Et j’ai vraiment hâte de retourner à Rapture pour voir ce que ce remaster a dans le ventre. Car si j’avoue ne pas avoir tripé sur Bioshock Infinite, je me souviens encore des cernes que je me trainais au boulot pour avoir passé mes nuits sur le premier Bioshock. Et je compte bien vous donner mes impressions sur cette compilation le plus vite possible.

Répondre

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom